Magnussen : Vandoorne n'est "pas dans une situation agréable"

partages
commentaires
Magnussen : Vandoorne n'est
Par : Lawrence Barretto
20 juin 2017 à 10:39

Kevin Magnussen croit que Stoffel Vandoorne n'est "pas dans une situation agréable", alors que se poursuivent les débuts difficiles de sa première saison complète en F1 pour McLaren.

Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32, Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Kevin Magnussen, Haas F1 Team, durant la parade des pilotes

Vandoorne a été promu du poste de réserviste à un baquet de titulaire en lieu et place de Jenson Button cette année, mais a du mal face à son équipier Fernando Alonso jusqu'ici.

Il n'est pas parvenu à sortir de la Q1 lors des cinq premières courses, alors que l'Espagnol est entré en Q2 lors des quatre premières et a également réussi à se qualifier septième à domicile en Espagne. En moyenne, Alonso est 0"586 plus rapide que le Belge en qualifications.

Le directeur de la compétition de McLaren, Éric Boullier, croit que s'accrocher au style de pilotage appris lors de ses années victorieuses en formules de promotions – où il a été titré en Formule 4, Formule Renault 2.0 et GP2 – a gêné Vandoorne jusqu'ici cette saison.

Magnussen, qui a fait partie du programme junior de McLaren au même moment que Vandoorne, et qui a battu ce dernier pour le titre en Formule Renault 3.5 en 2013, a admis sa surprise quant aux difficultés du pilote au numéro 2.

"Je ne sais pas pourquoi il a du mal", a déclaré le pilote Haas, qui a passé une année en tant que pilote McLaren aux côtés de Button. "Il n'est clairement pas dans une situation agréable, parce que sinon il ne serait pas à une seconde de Fernando. Je suis un peu surpris, il peut être très bon, j'en suis sûr."

"J'imagine que je peux faire un lien. Il a aussi une très bonne opportunité, car il est contre quelqu'un qui est vu comme un des meilleurs en Formule 1. Il a l'opportunité de vraiment se montrer. Je sais qu'il est un très bon pilote et je sais qu'il peut le faire. Il a eu du mal pour différentes raisons, mais ça peut être très difficile dans cette situation."

Article suivant
F1 d’avant 1966 : près de 40 voitures de Grand Prix au départ !

Article précédent

F1 d’avant 1966 : près de 40 voitures de Grand Prix au départ !

Article suivant

Sauber prévoit un "pas en avant majeur" avec ses évolutions

Sauber prévoit un "pas en avant majeur" avec ses évolutions
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kevin Magnussen , Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren Boutique
Auteur Lawrence Barretto
Type d'article Actualités