Maldonado - Renault ne reproduira pas ses erreurs en 2016

partages
commentaires
Maldonado - Renault ne reproduira pas ses erreurs en 2016
Par : Fabien Gaillard
9 janv. 2016 à 17:45

Après deux saisons très moyennes avec Lotus, Pastor Maldonado sera, selon toutes vraisemblances, l’un des visages du retour d’une équipe 100% Renault en Formule 1.

Pastor Maldonado abandonne après l'explosion de son moteur
Romain Grosjean, Lotus F1 E23 passe devant un panneau publicitaire Renault
Pastor Maldonado, Lotus F1 Team
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23 devant un panneau publicitaire Renault
Pastor Maldonado, Lotus F1 Team
Un employé de Renault Sport F1
Pastor Maldonado, Lotus F1 Team sur la grille

Et le Vénézuélien se montre plutôt optimiste à l’idée de retrouver le constructeur français même si, en 2014, sa première saison avec Enstone - et avec un bloc turbo hybride Renault en difficulté - n’avait pas été des plus aisées. Il n’avait inscrit des points qu’à une seule reprise.

Durant l’ère du V8, Renault motorisait Williams quand Pastor Maldonado avait signé son seul succès en F1 à ce jour, à Barcelone en 2012.

"J’ai de l’expérience avec eux dans le passé, donc il sera très intéressant pour moi d’aborder une nouvelle saison avec Renault," a-t-il déclaré.

Même s’il sait que la route sera longue, il s'y engage de manière positive : "Evidemment, ça ne sera pas très facile, donc nous devons construire les succès, mais Renault a toutes les installations pour le faire de la meilleure manière."

Le n°13 estime que les erreurs et les problèmes de 2014 ne se répéteront pas en 2016 : "Nous avons de l’expérience avec un moteur Renault, même s’il ne fonctionnait pas correctement. Mais nous savons pourquoi, nous avons plus d’expérience et nous savons où étaient les problèmes, donc il sera plus facile d’aborder une nouvelle saison avec un moteur Renault que ça a pu l’être."

Pas de nouvelles pièces en 2015

Même si les performances de la monoplace étaient meilleures que l'année précédente, la saison 2015 n’a pas été de tout repos, minée qu’elle a été par des difficultés financières de plus en plus prégnantes à mesure que le rachat par Renault se précisait, interdisant toute évolution majeure.

"La partie financière n’a pas été comme prévu," reconnait Maldonado. "Mais à la fin de la saison, quand vous nous avez vus courir dans les points sans toucher la voiture, je pense que nous avons fait un bon travail sur la piste et à l’usine aussi."

"Il était difficile de garder la vitesse et la performance tout au long de la saison sans avoir de nouvelles pièces. Le design était toujours prêt, mais nous n’étions pas toujours prêts à produire les pièces. Nous avons vu des équipes comme Force India démarrer derrière nous, mais ensuite elles sont clairement passées devant, produisant de bien meilleures performances que notre voiture."

Prochain article Formule 1
Incarnez votre personnalité préférée du paddock sur les réseaux sociaux!

Article précédent

Incarnez votre personnalité préférée du paddock sur les réseaux sociaux!

Article suivant

Wolff - L'échec de Singapour, un mal pour un bien pour Mercedes

Wolff - L'échec de Singapour, un mal pour un bien pour Mercedes

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités