Malgré l'action, Button ne s'est "pas vraiment amusé"

Douzième à l'arrivée du Grand Prix des Etats-Unis, Jenson Button ne peut être que déçu, après avoir inéluctablement chuté dans la hiérarchie dans les derniers tours de course

Douzième à l'arrivée du Grand Prix des Etats-Unis, Jenson Button ne peut être que déçu, après avoir inéluctablement chuté dans la hiérarchie dans les derniers tours de course.

Avec la P7 et la P14 séparées de 7 secondes seulement dans les 15 dernières boucles, les batailles ont été nombreuses et passionnantes à suivre, et l'Anglais s'est frotté à Alonso, Vettel, Grosjean, Maldonado et n'ombre d'autres en piste, sans toutefois ramener de points.

Néanmoins, même s'il avait expliqué aimer les passes d'armes roues contres roues récemment, Button n'a guère apprécié l'issue de cette manche américaine.

"Je ne me suis pas vraiment amusé", reconnaît-il dans un sourire jaune au micro de Sky. "J'ai eu d'énormes problèmes avec l'arrière, les températures montaient beaucoup trop. J'ai eu de grandes difficultés avec ça, contrairement aux pilotes autour de moi. C'est inhabituel, c'est très étrange", regrette-t-il.

Etonné par les stratégies adoptées avec les pneus par son team, Button se trouvait entre deux chaises pendant certaines phases stratégiques cruciales de la course.

"On vous dit de rentrer à un certain tour puis on vous dit de rester en piste, c'est très étrange. C'est bizarre cette dégradation arrière ; notre rythme était similaire à celui des Toro Rosso, ce qui est une surprise. Kevin a fini huitième, mais juste devant une Toro Rosso... nous ne sommes pas plus rapides. Espérons que le Brésil nous conviendra mieux".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités