Mallya met la FIA en garde face à la montée des coûts

Avec l'arrivée en 2014 des nouveaux moteurs turbo en Formule 1, les petites écuries craignent une montée trop importante du prix des blocs propulseurs, une situation qui inquiète Vijay Mallya, Team Principal de Force India

Avec l'arrivée en 2014 des nouveaux moteurs turbo en Formule 1, les petites écuries craignent une montée trop importante du prix des blocs propulseurs, une situation qui inquiète Vijay Mallya, Team Principal de Force India. "J'ai peur de cela, bien sûr. D'un côté, quand on avait une FOTA forte, on avait réussi à trouver un accord de réduction des coûts. Mais une ou deux écuries ont décidé que gagner à n'importe quel prix était plus important que la pérennité du sport" a déclaré Mallya sur le site officiel de la F1. Le patron indien appelle à un tour de table entre les différentes parties, pour éviter que les coûts ne s'envolent une fois les nouveaux moteurs entrés en jeu l'année prochaine. "Il faut que la FOM, la FIA et les écuries doivent se retrouver autour d'une table pour rechercher une solution viable. Pour le moment, aucun accord de restriction des coûts n'est en place." Mallya met en garde l'ensemble des acteurs de la F1 face à une possible crise et une possible disparition des petites écuries les unes après les autres dans les prochaines années. "Si vous ne voulez que 3 ou 4 écuries engageant 3 voitures chacune, il faut continuer comme maintenant. Mais je crois que la Formule 1 a besoin des petites écuries, donc tout le monde doit agir pour nos intérêts communs, pas seulement pour ses propres intérêts."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Force India
Type d'article Actualités