Mandat d'arrêt levé contre Vijay Mallya

Le mandat d'arrêt émis à l'encontre de Vijay Maylla, le propriétaire de l'écurie Sahara Force India F1, a été levé

Le mandat d'arrêt émis à l'encontre de Vijay Maylla, le propriétaire de l'écurie Sahara Force India F1, a été levé. De quoi permettre au milliardaire indien de se rendre sereinement au circuit international de Buddh, qui accueillera le Grand Prix d'Inde le week-end prochain.

La justice indienne avait lancé un mandat d'arrêt en raison d'émissions de chèques sans provisions d'un montant total dépassant le million d'euro, destinés à régler des frais pour le compte de la société Kingfisher Airlines, détenue par Mallya.

L'affaire aura finalement été réglée et le propriétaire de Force India pourra assister au Grand Prix à domicile de son écurie... tandis que Kingfisher Airlines est toujours à la recherche d'une éventuel repreneur, ses avions étant cloués au sol et son personnel n'étant plus payé depuis six mois déjà.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Force India
Type d'article Actualités