Mark Smith : "Le pire vendredi depuis un bon moment"

Une pluie torrentielle s'est abattue hier sur Spa-Francorchamps, pour les deux premières séances d'essais libres

Une pluie torrentielle s'est abattue hier sur Spa-Francorchamps, pour les deux premières séances d'essais libres. Toutes les écuries en ont été victimes, et Caterham F1 Team ne fait pas exception.

Si ses pilotes ont pu boucler 26 tours lors des EL1, avec le 14e chrono pour Petrov, les éléments se sont déchaînés dans l'après-midi, et seul Kovalainen s'est risqué en piste pour les verts, lors d'un tour d'installation qui s'est soldé par un tête-à-queue sans gravité.

Evidemment, Caterham déplore le manque de roulage. L'équipe n'a pas connu un vendredi sec depuis l'introduction de son nouveau package, à Silverstone. “Même si nous avons eu quelques séances sous la pluie cette année, cela faisait un bon moment que l'on n'avait pas eu un vendredi aussi mauvais,” raconte Mark Smith, le directeur technique de l'équipe. “Quand les conditions sont aussi humides, ça ne vaut pas le coup d'envoyer les pilotes en piste, car nous n'obtenons pas assez de données pour le rentabiliser, et évidemment, il y a un risque important qu'ils aient un accident.”

Cependant, Smith n'oublie pas que les conditions sont les mêmes pour tout le monde. “Même si c'est décevant d'avoir eu aussi peu de roulage, pour nous et pour les fans, nous avons quand même pu réaliser une partie du programme le matin, et toutes les équipes sont dans la même situation, donc nous n'avons pas perdu de terrain. Ceci dit, nous aurons besoin d'EL3 très chargés pour préparer les voitures pour les qualifs et pour la course de dimanche, donc j'espère que nous pourrons rattraper une partie du temps perdu.”

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités