Marko accuse Ferrari d'espionner la radio de Red Bull

Au soir du Grand Prix d'Espagne, Helmut Marko a directement accusé la Scuderia Ferrari d'espionner les conversations radio de Red Bull Racing pour parfaire sa stratégie de course

Au soir du Grand Prix d'Espagne, Helmut Marko a directement accusé la Scuderia Ferrari d'espionner les conversations radio de Red Bull Racing pour parfaire sa stratégie de course.

Conseiller auprès de Red Bull Motorsport, l'Autrichien s'appuie sur la course de Mark Webber et de Fernando Alonso pour justifier ses accusations. Selon lui, Ferrari a étrangement calqué les arrêts aux stands du pilote espagnol sur ceux de l'Australien.

"Nous avons remarqué que Ferrari utilise une sorte d'espionnage. Nous avons appelé Mark au stand relativement tardivement et pourtant, ils [Ferrari] sont parvenus à faire renter Alonso également. Ils étaient en mesure de nous répondre," a déclaré Marko au micro de la chaîne de télévision allemande RTL.

Pour le moment, la Scuderia Ferrari n'a apporté aucun commentaire. Cependant, on sait que l'écoute des radios entre les différentes écuries a toujours été un petit jeu en Formule 1...

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Fernando Alonso
Équipes Red Bull Racing , Ferrari
Type d'article Actualités