Marko n'a pas de regret avec Sainz : "Ce n'est pas Verstappen"

Le conseiller Red Bull, Helmut Marko, assure n'avoir aucun regret après avoir laissé Carlos Sainz quitter la marque de boissons, car il ne pense pas que l'Espagnol soit au niveau de Max Verstappen.

Marko n'a pas de regret avec Sainz : "Ce n'est pas Verstappen"

Soutenu par Red Bull durant l'intégralité de sa carrière en formules de promotion, Carlos Sainz a passé un peu moins de trois saisons dans la seconde équipe du géant de la boisson, Toro Rosso, avant d'être prêté à Renault. Le constructeur français n'a pas choisi de prolonger le prêt de l'Espagnol pour 2019 et Red Bull a préféré promouvoir Pierre Gasly pour remplacer Daniel Ricciardo, ce qui a mené Sainz à être libéré pour rejoindre McLaren. 

Mais pendant que Gasly peinait à s'établir chez Red Bull et a été rétrogradé chez Toro Rosso en milieu de saison, Sainz a brillé dans son nouvel environnement, terminant la campagne 2019 a une impressionnante sixième place au championnat des pilotes. Interrogé sur d'éventuels regrets qu'il aurait pu avoir après avoir laissé partir l'Espagnol, Helmut Marko assure qu'il n'en a aucun.

Lire aussi :

"Non. Sainz a été confronté à Max Verstappen et plus tard, nous devions choisir lequel des deux on allait promouvoir", a déclaré Marko à Motorsport.com. "Et quand vous regardez ce qu'il en est, Carlos est rapide, sans quoi nous ne l'aurions pas signé, mais ce n'est pas Verstappen. Nous avons aidé Carlos avec sa carrière et nous ne l'avons pas laissé partir. Mais nous avons autorisé ses transferts vers Renault puis McLaren. Nous avons de bonnes relations, mais à ce moment-là, il y avait un Verstappen, et il y a des différences [de performance] entre les deux."

Il est de notoriété publique que Sainz et Verstappen n'avaient pas la relation la plus harmonieuse lorsqu'ils étaient équipiers chez Toro Rosso, ce qui a pu contribuer à la préférence accordée à Gasly pour la saison 2019. Marko avait déjà critiqué le rôle du père de l'Espagnol, le double Champion du monde de WRC et vainqueur du Dakar, Carlos Sainz, dans son manque d'aisance chez Toro Rosso en 2017.

"Je ne dirais pas qu'il a un père politique, plus qu'un de ses pères du sport automobile qui ne regardent pas les choses objectivement, ce qui est compréhensible, et qui font uniquement ce qu'ils pensent être bon pour leur fils. Mais ce n'est pas un cas isolé, et ce n'est pas le pire, de très loin", conclut Marko.

partages
commentaires
Le directeur commercial de la F1 s'en va sans être remplacé

Article précédent

Le directeur commercial de la F1 s'en va sans être remplacé

Article suivant

Zandvoort garde des données secrètes pour surprendre les écuries

Zandvoort garde des données secrètes pour surprendre les écuries
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021