Marko et Hamilton : les dessous d'une fake news

Conseiller de Red Bull, Helmut Marko estime que la colère de Lewis Hamilton après avoir découvert des propos qui lui étaient attribués à tort est "compréhensible". Le sujet a été désamorcé en privé.

Marko et Hamilton : les dessous d'une fake news

Mercredi, Lewis Hamilton a publié des mots forts sur les réseaux sociaux. Il y critiquait Helmut Marko, croyant que l'Autrichien avait déclaré qu'il était distrait de la F1 en se concentrant sur son soutien apporté au mouvement Black Lives Matter. Cependant, il est rapidement apparu que Marko n'avait jamais tenu de tels propos. Le site internet qui les avait publiés a reconnu par la suite qu'ils étaient issus d'un compte parodique sur Twitter. Quand Hamilton a été prévenu que les déclarations de Marko avaient été inventées, il a rapidement supprimé ses posts des réseaux sociaux. Il n'a pas encore fait de déclaration publique à ce sujet.

Marko révèle qu'il a été totalement déconcerté mercredi lorsque l'affaire a éclaté, et qu'il ne comprenait pas ce qui se passait lorsque l'attachée de presse de Red Bull l'a contacté. "Elle m'a demandé ce que j'avais réellement dit dans l'interview", explique Marko à Motorsport.com. "Je ne savais même pas de quoi elle parlait. C'est là que tout a commencé. Ça m'a complètement pris par surprise."

Lire aussi :

La chaîne allemande RTL, à laquelle la source des citations avait été attribuée à tort, a également été sollicitée et a dû fouiller ses archives pour vérifier que de tels propos n'avaient jamais été tenus lors d'une série d'interviews réalisée le 5 juin. Une fois RTL certain que les déclarations étaient fausses, l'équipe Red Bull et Marko lui-même ont contacté Hamilton chacun de leur côté. "[Christian] Horner a envoyé un SMS à Hamilton", précise Marko. "Il a effacé ses posts." Marko a lui-même envoyé un mail à Hamilton, auquel le pilote Mercedes a selon lui "également répondu".

Marko ne révélera pas ce que Hamilton lui a écrit, mais il assure que pour sa part, la question a été réglée "en toute bonne foi". "Il est émotionnellement très impliqué", souligne-t-il. "En tant que pilote, il n'est pas obligé de faire des recherches pour voir si c'est vrai ou non. À cet égard, sa réaction est compréhensible selon moi."

Ce que Marko trouve moins excusable, c'est la manière dont un site internet a rapporté des propos complètement inventés, donnant une fausse image de lui et de l'équipe Red Bull. "C'est ennuyeux", déplore-t-il. "Je n'avais pas pris conscience des dégâts qu'une telle chose pouvait causer ni de la vitesse à laquelle cela pouvait se répandre. On peut prendre ça comme exemple pour montrer à quel point une vision trop hystérique n'aide pas dans un contexte général. Dieu merci, la plupart des journalistes font des recherches sur ce qui se passe réellement. RTL m'a dit qu'ils avaient été bombardés de demandes pendant quatre heures. Et lorsqu'il est apparu qu'il s'agissait une fake news, presque personne n'a rien écrit à ce sujet."

Marko ajoute qu'il est "absurde" que des gens aient pu imaginer qu'il soit raciste lorsque l'affaire a éclaté : "Je ne suis pas raciste. Nous avons des employés dans notre équipe qui sont issus de je ne sais combien de pays. Ça a toujours été le cas dans notre programme junior également. Et dans mon entreprise, j'ai des employés issus de 15 nationalités et de tous les continents."

partages
commentaires
Sainz et Norris au volant de F3 à Silverstone

Article précédent

Sainz et Norris au volant de F3 à Silverstone

Article suivant

Pour Steiner, les grilles inversées méritaient un essai

Pour Steiner, les grilles inversées méritaient un essai
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021