Marko et Hamilton : les dessous d'une fake news

Conseiller de Red Bull, Helmut Marko estime que la colère de Lewis Hamilton après avoir découvert des propos qui lui étaient attribués à tort est "compréhensible". Le sujet a été désamorcé en privé.

Marko et Hamilton : les dessous d'une fake news

Mercredi, Lewis Hamilton a publié des mots forts sur les réseaux sociaux. Il y critiquait Helmut Marko, croyant que l'Autrichien avait déclaré qu'il était distrait de la F1 en se concentrant sur son soutien apporté au mouvement Black Lives Matter. Cependant, il est rapidement apparu que Marko n'avait jamais tenu de tels propos. Le site internet qui les avait publiés a reconnu par la suite qu'ils étaient issus d'un compte parodique sur Twitter. Quand Hamilton a été prévenu que les déclarations de Marko avaient été inventées, il a rapidement supprimé ses posts des réseaux sociaux. Il n'a pas encore fait de déclaration publique à ce sujet.

Marko révèle qu'il a été totalement déconcerté mercredi lorsque l'affaire a éclaté, et qu'il ne comprenait pas ce qui se passait lorsque l'attachée de presse de Red Bull l'a contacté. "Elle m'a demandé ce que j'avais réellement dit dans l'interview", explique Marko à Motorsport.com. "Je ne savais même pas de quoi elle parlait. C'est là que tout a commencé. Ça m'a complètement pris par surprise."

Lire aussi :

La chaîne allemande RTL, à laquelle la source des citations avait été attribuée à tort, a également été sollicitée et a dû fouiller ses archives pour vérifier que de tels propos n'avaient jamais été tenus lors d'une série d'interviews réalisée le 5 juin. Une fois RTL certain que les déclarations étaient fausses, l'équipe Red Bull et Marko lui-même ont contacté Hamilton chacun de leur côté. "[Christian] Horner a envoyé un SMS à Hamilton", précise Marko. "Il a effacé ses posts." Marko a lui-même envoyé un mail à Hamilton, auquel le pilote Mercedes a selon lui "également répondu".

Marko ne révélera pas ce que Hamilton lui a écrit, mais il assure que pour sa part, la question a été réglée "en toute bonne foi". "Il est émotionnellement très impliqué", souligne-t-il. "En tant que pilote, il n'est pas obligé de faire des recherches pour voir si c'est vrai ou non. À cet égard, sa réaction est compréhensible selon moi."

Ce que Marko trouve moins excusable, c'est la manière dont un site internet a rapporté des propos complètement inventés, donnant une fausse image de lui et de l'équipe Red Bull. "C'est ennuyeux", déplore-t-il. "Je n'avais pas pris conscience des dégâts qu'une telle chose pouvait causer ni de la vitesse à laquelle cela pouvait se répandre. On peut prendre ça comme exemple pour montrer à quel point une vision trop hystérique n'aide pas dans un contexte général. Dieu merci, la plupart des journalistes font des recherches sur ce qui se passe réellement. RTL m'a dit qu'ils avaient été bombardés de demandes pendant quatre heures. Et lorsqu'il est apparu qu'il s'agissait une fake news, presque personne n'a rien écrit à ce sujet."

Marko ajoute qu'il est "absurde" que des gens aient pu imaginer qu'il soit raciste lorsque l'affaire a éclaté : "Je ne suis pas raciste. Nous avons des employés dans notre équipe qui sont issus de je ne sais combien de pays. Ça a toujours été le cas dans notre programme junior également. Et dans mon entreprise, j'ai des employés issus de 15 nationalités et de tous les continents."

partages
commentaires
Sainz et Norris au volant de F3 à Silverstone

Article précédent

Sainz et Norris au volant de F3 à Silverstone

Article suivant

Pour Steiner, les grilles inversées méritaient un essai

Pour Steiner, les grilles inversées méritaient un essai
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021