Marko mécontent de l'entrée en piste du pace car à Valence

Red Bull a publiquement émis sa réserve sur le bon sens de l’entrée en piste de la voiture de sécurité, dimanche, lors du Grand Prix d’Europe

Red Bull a publiquement émis sa réserve sur le bon sens de l’entrée en piste de la voiture de sécurité, dimanche, lors du Grand Prix d’Europe. Intervenant suite à la collision entre Jean-Eric Vergne et Heikki Kovailanen, le pace-car a redonné un second souffle au Grand Prix, jusque-là en voie d’être emballé proprement par la Red Bull de Sebastian Vettel.

Helmut Marko, consultant de l’équipe Red Bull a vu fondre l’écart de Vettel du fait de l’entrée en piste de la Mercedes Benz SLS AMG. Mais pour lui, la voiture de sécurité est entrée en piste pour faciliter le retour du peloton derrière Vettel et relancer l’action de la course.

Faisant abstraction de l’important dépôt de débris en piste et du danger occasionné par le retour des deux pilotes accidentés aux stands, Marko martèle : “Vettel était trop loin devant et le peloton s’est reformé, exactement comme ils le font en sport auto US”.

Tout est parti en poussière ; je pense qu’il était clair que l’on pouvait voir que nous nous détachions sans problème”, a ajouté Vettel, laissant à chacun le soin de juger si l’entrée en piste du pace-car se justifiait ou non.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Jean-Éric Vergne
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités