Marko provoque Mercedes, Hamilton répond

Le Grand Prix de Malaisie aura donc été dominé par les polémiques chez Red Bull Racing et Mercedes, avec dans les deux équipes une bagarre entre les deux pilotes

Le Grand Prix de Malaisie aura donc été dominé par les polémiques chez Red Bull Racing et Mercedes, avec dans les deux équipes une bagarre entre les deux pilotes.

Mais la gestion fut clairement différente et les conséquences visiblement plus désastreuses chez Red Bull, où Sebastian Vettel a clairement désobéi, que chez Mercedes où les deux pilotes se sont pliés aux consignes de course tout en conservant une relation saine.

Évoquant de nouveau le sujet, Helmut Marko a reconnu que Red Bull devait davantage contrôler ses pilotes, tout en lançant une attaque surprenante en direction de... Mercedes !

"L'équipe doit contrôler ses pilotes. Ce n'est pas comme chez Mercedes où il y a clairement un numéro un et un numéro deux. A la base, nous traitons les pilotes équitablement", a lancé l'Autrichien à Sky Sports.

Des propos qui ont fait bondir Lewis Hamilton, qui a immédiatement renvoyé l'ascenseur au conseiller spécial de Red Bull Racing.

"Ils [Red Bull] ont clairement un numéro un et un numéro deux, ils l'ont toujours eu. Et c'est pour cela qu'ils ont toujours eu des problèmes. Nous n'avons pas un numéro un et un numéro deux ici [chez Mercedes]. J'ai toujours dit que je voulais l'équité à partir du moment où je parlais de l'équipe", a rétorqué le Britannique. "Je ne suis pas un pilote qui arrive et demande ça comme beaucoup de pilotes le font. Il faut pouvoir se regarder dans un miroir et dire que vous avez gagné de façon juste et fair-play."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Sebastian Vettel
Équipes Red Bull Racing , Mercedes
Type d'article Actualités