Marko : Pérez n'aura pas besoin de 5 GP pour être au niveau

Sergio Pérez estime qu'il aura besoin de cinq courses pour être pleinement à l'aise au volant de la Red Bull cette saison, une vision des choses que ne partage pas Helmut Marko.

Marko : Pérez n'aura pas besoin de 5 GP pour être au niveau

Après avoir passé une journée et demie au volant de la Red Bull RB16B lors des essais hivernaux de Bahreïn, pour une préparation particulièrement ramassée en raison du contexte de crise sanitaire et économique mondiale, le nouvel arrivant Sergio Pérez a estimé qu'il lui faudrait cinq Grands Prix pour être parfaitement à l'aise au volant de sa monoplace.

"Nous n'avons pas eu beaucoup de temps, c'est assurément la pré-saison la plus courte de ma carrière", a expliqué le Mexicain. "J'ai encore beaucoup de choses à apprendre au volant de la voiture, pour en extraire le maximum. Mais, je veux dire, la meilleure chose à faire est juste d'être patient, et de prendre les premières courses comme elles viennent. Je serai plus au point dans l'équipe. Pour l'instant, je dois juste être patient, et avec mes ingénieurs, nous devons continuer à travailler très dur."

Lire aussi :

Au moment d'estimer le temps nécessaire pour être au niveau, il a ajouté : "C'est difficile à dire ; après cinq courses, une fois que nous aurons disputé différentes épreuves, dans différentes conditions, la compréhension de la voiture, de l'équipe, sera bien meilleure. Cinq courses, cinq bonnes courses, devraient être suffisantes."

Pour Helmut Marko, le conseiller spécial de l'écurie Red Bull, Pérez sera au niveau en moins de temps que cela. "Je ne pense pas qu'il lui faudra autant de temps. Peut-être sur les tours de qualifications. Mais en course, je suis sûr qu'il sera au niveau dès le premier Grand Prix."

"Son long relais était le plus rapide, de ce que je sais. Il est totalement à la hauteur de sa réputation de spécialiste des pneus et dans le même temps c'est un pilote rapide", a-t-il déclaré, cité par Auto Motor und Sport.

En tout cas, Pérez tire un bilan positif de son roulage au volant d'une RB16B qui semble avoir effacé le caractère nerveux de sa devancière, comme l'expliquait Max Verstappen. "J'ai piloté dans des conditions très difficiles avec le vent à Bahreïn. Je suis content de la voiture, je pense qu'elle a clairement du potentiel. Il y a évidemment des domaines sur lesquels se concentrer, pour essayer de les améliorer. Mais l'image globale est positive."

partages
commentaires
Vettel juge injustes les critiques adressées à Stroll

Article précédent

Vettel juge injustes les critiques adressées à Stroll

Article suivant

Le diffuseur de la McLaren MCL35M est légal : voici pourquoi

Le diffuseur de la McLaren MCL35M est légal : voici pourquoi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Red Bull Racing
Auteur Fabien Gaillard
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021