Marussia conserve sa dixième place au championnat

Singapour a fréquemment souri à l'équipe Marussia, y compris sous le patronyme Virgin

Singapour a fréquemment souri à l'équipe Marussia, y compris sous le patronyme Virgin. Si cette fois, il n'y eut point de miracle, l'équipe anglo-russe peut être satisfaite de son week-end, bien qu'il ne fut pas de tout repos comme le reconnaît son directeur général John Booth.

"La course fut un challenge pour toute l'équipe étant donné l'humidité intense, le souci de sélection de vitesses rencontré par Jules [Bianchi] très tôt dans la course et la grande importance de la gestion des pneumatiques durant toute l'épreuve" déclare t-il.

Cependant, comme souvent, la Safety Car a joué en leur faveur, leur permettant de se battre avec leur éternel rival, Caterham.

"La sortie de la Safety Car nous a avantagés en nous permettant d'annuler le désavantage d'un arrêt supplémentaire pour Jules ainsi que de recoller au reste du peloton. Cela nous a amené à une belle lutte avec Caterham".

"Ils étaient devant nous mais l'écart était très faible durant la seconde moitié de la course, et sur un tracé comme celui-ci, une opportunité peut surgir à tout moment. Cela fut démontré par l'arrêt de Pic à six tours du but".

Booth retire donc globalement du positif de ce week-end.

"Nous étions extrêmement proches de nos principaux adversaires durant tout le week-end, ce qui est un réel progrès par rapport aux dernières courses. Nos deux voitures ont franchi l'arrivée, et nous repartons de Singapour en conservant la dixième place au championnat Constructeurs, donc nous ne nous concentrerons que sur les aspects positifs du week-end".

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes John Booth
Type d'article Actualités