Marussia se donne deux semaines pour un "mince espoir"

Malgré un placement sous administration depuis octobre, une mise en cessation de paiement depuis novembre et la vente aux enchères d'une partie du matériel en décembre, l'écurie Marussia n'a pas encore rendu son dernier souffle

Malgré un placement sous administration depuis octobre, une mise en cessation de paiement depuis novembre et la vente aux enchères d'une partie du matériel en décembre, l'écurie Marussia n'a pas encore rendu son dernier souffle.

Team Principal de la structure F1, John Booth ne cache pas que la situation est au-delà du seuil critique, mais il évoque encore un infime espoir de pouvoir s'aligner sur la grille pour la saison 2015. Récemment, les administrateurs ont révélé qu'aucune offre n'était satisfaisante, mais des discussions se poursuivent. La date butoir est cependant très proche…

"Il y a encore un mince espoir, mais il se fait très tard", confie Booth au Yorkshire Post. "Nous avons deux semaines pour en faire quelque chose. Donc il y a encore une chance. Nous discutons avec des investisseurs et il y a des discussions positives."

"Ce que nous constatons, c'est qu'il y a beaucoup de gens qui émettent des bruits positifs à ce sujet, mais franchir la ligne et concrétiser est la grosse question. Il y a une quantité énorme de travail, de bonnes personnes dans cette équipe, et nous essayons de conserver autant de personnel que possible au travail."

Bernie Ecclestone s'est déjà dit prêt – malgré l'absence de Marussia sur les trois derniers Grand Prix de la saison 2014 - à verser la prime correspondant à la 9e place de l'écurie si cette dernière trouve le moyen de s'aligner en 2015. Pour John Booth, il s'agit autant d'un paradoxe que d'un argument pour séduire un repreneur.

"L'ironie est que nous ne pourrons pas avoir ces 51 M€ de prime si le rêve meurt. Mais c'est l'élément attractif pour les investisseurs potentiels. Nous avons réussi pendant près de cinq années sans cet argent."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes John Booth , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités