Marussia se tourne déjà vers Valence

Le Grand Prix du Canada est une nouvelle épreuve à oublier pour l'équipe Marussia

Le Grand Prix du Canada est une nouvelle épreuve à oublier pour l'équipe Marussia. Car, bien que Charles Pic soit parvenu à terminer la course, c'est en dernière position à deux tours de son son adversaire le plus proche qu'il a franchi la ligne d'arrivée.

De son côté, Timo Glock a été contraint à l'abandon à quatorze boucles de la fin suite à des problèmes de frein couplés à des difficultés rencontrées avec les pneumatiques.

"Ce n'était pas une bonne course pour moi," a admis l'Allemand. "Globalement, mon premier relais était plutôt pas mal, jusqu'à ce que je perde de la puissance pour une raison qui m'échappe. Je pense que la température du moteur est montée assez haut."

"Après 14 tours, j'ai beaucoup été affecté par la dégradation de mon pneu arrière, et ces deux problèmes combinés ont été plutôt difficiles à gérer. Nous devions rentrer au stand assez tôt, et ensuite je devais respecter les drapeaux jaunes, ce qui a rendu difficile l'utilisation de mes nouveaux pneus dans leur fenêtre optimale."

A ce stade, le pilote a tenté de renverser la tendance, mais les ennuis ne se sont pas calmés pour autant.

"Je pouvais au moins rattraper le retard concédé sur Charles et réduire l'écart, mais au final, les freins m'ont rendu la tâche si difficile, si bien qu'il était devenu trop dangereux de continuer, ce qui m'a contraint à l'abandon. C'est dommage, car j'adore cette piste. Mais désormais, j'ai hâte d'être à Valence et de voir ce que nous pouvons faire pour progresser."

John Booth a également fait le bilan de ce week-end après la course. Il nourrit des regrets, mais regarde à présent l'avenir à court-terme, à savoir le Grand Prix d'Europe à Valence dans deux semaines.

"Notre voiture et le circuit Gilles Villeneuve ne se sont pas vraiment entendus tout le week-end," a-t-il déploré. "Il est frustrant que nous n'ayons pas été capables de renverser la situation lors de la course."

"Néanmoins, nous avons engrangé beaucoup de données quant au package, notamment sur les points sur lesquels nous devons concentrer nos efforts pour rétablir la hiérarchie entre nous et nos concurrents. Nous sommes heureux que Charles ait pu rallier l'arrivée après des temps difficiles pour lui, mais évidemment la chance n'a pas souri à Timo, que nous avons choisi de faire rentrer suite à des problèmes de frein, par mesure de précaution."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Gilles Villeneuve , Timo Glock , John Booth , Charles Pic
Type d'article Actualités