Massa a trouvé Monaco plus facile que prévu

La semaine dernière, Felipe Massa s’était montré très méfiant avant d’aborder le Grand Prix de Monaco

La semaine dernière, Felipe Massa s’était montré très méfiant avant d’aborder le Grand Prix de Monaco. Inquiet de l’évolution des monoplaces V6 turbo dans les rues de la Principauté, il n’avait pas hésité à prédire « la course la plus difficile de l’année ». Chez Williams, le patron de la performance Rob Smedley pensait que rien ne changerait, et c’est finalement lui qui avait vu juste.

Alors que le pilote brésilien s’attendait à voir de nombreux pilotes partir à la faute sur une piste glissante et avec des moteurs délivrant beaucoup de couple, les incidents n’ont pas été plus fréquents que les années précédentes. Agréablement surpris, le pilote Williams a quant à lui mené une course stratégique, finalement 7e après s’être élancé depuis la huitième ligne.

Lors des qualifications, il a bien terminé sa course dans le rail de sécurité à Mirabeau, mais l’incident était dû à une incompréhension avec Marcus Ericsson. Massa note que peu de pilotes sont partis à la faute seuls lors de ce week-end.

« Je m’attendais à ce que Monaco soit bien plus difficile que ça ne l’a été », a-t-il reconnu. « C’était mieux que prévu. »

« Nous n’avons pas vu tellement d’erreurs et de crashs en solitaire, donc cela montre que c’était un peu mieux qu’attendu. Je pensais que ce serait très difficile avec davantage de couple, mais ce n’était pas un problème. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Marcus Ericsson
Équipes Williams
Type d'article Actualités