Massa - Des F1 2017 "pas faciles" pour des rookies comme Stroll

partages
commentaires
Massa - Des F1 2017
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
8 mars 2017 à 09:33

Après avoir impressionné mardi pour rattraper le temps perdu en première semaine, Felipe Massa est revenu sur les difficultés rencontrées par son équipier Lance Stroll, en prenant la défense du jeune Canadien.

Lance Stroll, Williams
Le crash de Lance Stroll, Williams FW40
Le crash de Lance Stroll, Williams FW40
La Williams FW40 de Lance Stroll, Williams est ramenée à l'arrière d'un camion
Lance Stroll, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40

Le Brésilien a parcouru à 168 reprises le tracé de Barcelona-Catalunya, soit la meilleure marque pour un pilote en une seule journée depuis le début des tests. Un roulage impressionnant mais nécessaire pour Williams, qui a manqué une journée et demie lors de la première session à cause, notamment, de sorties de piste de Lance Stroll.

Même s’il s’agit de son premier contact avec les monoplaces 2017, jugées globalement plus difficiles à piloter que les F1 des dernières saisons, une partie des observateurs et des fans n’a pas manqué de railler ou de s’inquiéter des débuts compliqués du pilote de 18 ans, qui a pourtant bénéficié d'un programme d'essais particulièrement dense avant sa titularisation.

Felipe Massa attribue ces difficultés aux exigences nouvelles des Formule 1 produites par la nouvelle réglementation : "Il aurait sûrement été plus facile de débuter l’année dernière, quand il y avait moins d’appui à gérer et moins de tension physique pour le pilote. Aujourd’hui, ces deux aspects sont plus durs."

"Ce n’est pas une voiture facile, et je comprends que, pour un jeune pilote, il ne s’agit pas d’une situation simple. Je me souviens, quand j’avais 18 ans, et je me rappelle très bien le nombre d’erreurs que j’ai faites. Nous ne pouvons pas oublier que Lance est jeune, et qu’il a un long chemin à parcourir."

Donner à Stroll du temps et de la tranquillité

Le Pauliste pointe aussi le fait que le manque de roulage, au moins pour le mardi, était plutôt dû au manque de pièces supplémentaires apportées par Williams qu’à la sortie de Stroll, une excursion hors piste faisant toujours partie des risques lors d’une séance d’essais.

"Si nous regardons ce qui s’est passé la semaine dernière, ce n’était pas seulement de sa faute. L’équipe manquait de certaines pièces de rechange, et si nous les avions eues, le programme de travail aurait probablement été réalisé."

"Il est toujours possible de faire une erreur. [Ce mardi] je suis aussi sorti de la piste, et j’ai prié pour ne rien casser. Ça s’est bien passé, mais j’aurais pu compromettre la journée."

Enfin, il appelle à laisser du temps au n°18, pour qu’il puisse progresser normalement. "Nous ne devons pas commencer à critiquer Lance sans lui donner le temps et la tranquillité nécessaires pour tracer son chemin."

Avec Roberto Chinchero

Affiche F1 "Deux Légendes" - Mansell/Senna, GP de Grande-Bretagne 1991
Affiche F1 "Deux Légendes" - Mansell/Senna, GP de Grande-Bretagne 1991, sur Motorstore.com
Article suivant
Haas ne fera aucun pronostic sur sa position avant les qualifs de Melbourne

Article précédent

Haas ne fera aucun pronostic sur sa position avant les qualifs de Melbourne

Article suivant

Parler de châssis trop nerveux est une "fake news" selon McLaren

Parler de châssis trop nerveux est une "fake news" selon McLaren
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa Boutique , Lance Stroll Boutique
Équipes Williams
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités