Massa raconte un échange avec Alonso avant le GP du Mexique

partages
commentaires
Massa raconte un échange avec Alonso avant le GP du Mexique
Charles Bradley
Par : Charles Bradley
Co-auteur: Erick Gabriel
Traduit par: Fabien Gaillard
9 nov. 2016 à 13:01

Felipe Massa a révélé un échange verbal avec Fernando Alonso qui a eu lieu sur la grille de départ du Grand Prix du Mexique, et qui a permis de mettre les choses au point après leur contact lors du Grand Prix des États-Unis.

Contact entre Fernando Alonso, McLaren MP4-31 et Felipe Massa, Williams FW38
Fernando Alonso, McLaren lors de la parade des pilotes
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38, Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09

Dans une interview pour la version brésilienne de Fox Sports avant la course à Interlagos, le pilote Williams, a révélé qu'il s'en était pris, sur le ton de la plaisanterie, à Fernando Alonso juste avant l'hymne mexicain sur la grille.

"Il y a eu une discussion lors du Grand Prix des États-Unis", explique Felipe Massa. "Après la course, j'ai quitté le circuit et il ne voulait pas partir avec moi, parce qu'il savait que j'étais énervé. Je pense que les commissaires dormaient ce jour-là."

"Lors de la dernière course [à Mexico], au moment de l'hymne, les pilotes étaient les uns à côté des autres et ma place était juste à côté de lui. Je suis arrivé en retard, je suis resté là, il m'a regardé et il était gêné, et m'a pris dans ses bras. Ensuite je l'ai regardé et j'ai dit : 'Tu as été un fils de p**e... mais je t'aime'. Ensuite il a commencé à rire." 

Une relation pas aussi simple

Massa, qui a été équipier d'Alonso chez Ferrari pendant le passage de cinq ans de l'Espagnol au sein de la Scuderia, a suggéré que leur relation n'avait pas toujours été aussi simple qu'elle pouvait paraître. 

"Je n'ai aucune frustration le concernant", explique Massa sur Alonso. "Il m'a toujours très bien traité quand nous n'étions pas dans la voiture. Devant moi, il a toujours été gentil. Il est vrai que parfois, derrière moi, il était très différent de ce qu'il était devant moi."

Présentation vidéo du GP du Brésil

Article suivant
Renault va produire un tout nouveau moteur pour 2017

Article précédent

Renault va produire un tout nouveau moteur pour 2017

Article suivant

Palmer va conserver son baquet chez Renault

Palmer va conserver son baquet chez Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique , Felipe Massa Boutique
Équipes McLaren Boutique , Williams
Auteur Charles Bradley
Type d'article Actualités