Massa, sixième : "Pas mal pour un vieux !"

Alors qu'il pensait prendre sa retraite il y a quelques mois de cela, Felipe Massa s'est illustré au Grand Prix d'Australie en se classant "meilleur des autres" au sixième rang.

Massa, sixième : "Pas mal pour un vieux !"
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Charger le lecteur audio

Certes, Felipe Massa a été impuissant face aux équipes de pointe que sont Mercedes, Ferrari et Red Bull, mais il est néanmoins parvenu à s'emparer de cette sixième place aux dépens de Romain Grosjean dès le départ.

Par la suite, le Brésilien a creusé l'écart sur les Force India et sur les Toro Rosso, notamment grâce à un très bon deuxième relais avec les gommes supertendres, si bien qu'il est le seul à avoir fini dans le tour du vainqueur en dehors des trois teams mentionnés ci-dessus.

"Franchement, je suis content du résultat, ce n'est pas mal pour un vieux !" s'exclame le vétéran, qui va bientôt fêter ses 36 ans. "La course a été bonne. Je savais que Mercedes, Ferrari et Red Bull étaient plus rapides que nous. Se battre avec ces trois équipes de devant n'était pas possible aujourd'hui. Les battre avec chance, comme nous l'avons fait avec Daniel, c'est satisfaisant."

"Se battre avec les autres derrière, nous l'avons fait ! Je suis parvenu à passer Grosjean, c'était le plus important pour moi et je l'ai fait au départ. Après, j'ai fait la course en solitaire du début à la fin. Je suis content du résultat."

Quant au spectacle, Massa insiste qu'il est tout à fait possible de dépasser, avant de tempérer son propos : "C'est plus difficile de dépasser, certainement. Pour les pilotes, c'est quand même fun."

Sondage mondial des fans 2017
 
partages
commentaires
Verstappen "soulagé" par l'écart avec Mercedes et Ferrari
Article précédent

Verstappen "soulagé" par l'écart avec Mercedes et Ferrari

Article suivant

Des points mais "pas encore le rythme espéré" pour Pérez

Des points mais "pas encore le rythme espéré" pour Pérez