Massa veut plus de sécurité dans les stands

Récemment, de nombreuses mesures ont été prises pour améliorer la sécurité dans les stands

Récemment, de nombreuses mesures ont été prises pour améliorer la sécurité dans les stands. Tous les médias ont vu leur présence restreinte dans cet espace en essais libres, et interdite pour le reste du weekend ; la vitesse limite est désormais de 80km/h pour les trois jours ; enfin, en cas d'incident semblable à celui de Mark Webber au Nürburgring (perte de roue contre un cameraman) le pilote impliqué écopera de places de pénalité sur la grille.

Ces décisions ne semblent pas faire l'unanimité, car elles sont déjà critiquées par Felipe Massa avant même d'être entrées en application, en particulier la limitation de vitesse qui passe de 100km/h à 80km/h en course.

Je ne pense pas que le problème soit survenu à cause de la vitesse”, explique Massa. “Le problème est survenu parce que quelqu'un n'arrivait pas fixer les pneus à la voiture. Si la voiture part à 80km/h ou à 100km/h, les pneus iront vite de toute façon s'ils se désolidarisent de la voiture. C'est ça, le problème”.

Maintenant, les arrêts aux stands en deux secondes ont pour conséquence que les erreurs sont plus grosses qu'avant. Le problème, c'est de rendre les arrêts aux stands plus sûrs, pas seulement pour le pilote au volant, mais aussi pour tout le monde autour. S'il y a moins de monde, ok, mais si le pneu n'avait pas heurté le cameraman, il aurait pu rentrer dans un mécanicien. C'est dangereux de toute façon”, conclut le pilote Ferrari.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités