Massa y a cru jusqu'au bout grâce à sa stratégie différente

partages
commentaires
Massa y a cru jusqu'au bout grâce à sa stratégie différente
24 nov. 2014 à 11:45

En remportant le dernier Grand Prix de la saison à Abou Dhabi, Lewis Hamilton décroche son deuxième titre de Champion du Monde de Formule 1

En remportant le dernier Grand Prix de la saison à Abou Dhabi, Lewis Hamilton décroche son deuxième titre de Champion du Monde de Formule 1.

Le pilote Mercedes avait opté pour une stratégie à deux arrêts et, chaussé des pneumatiques P Zero Rouge "extra-tendres", il a surgi de sa deuxième place sur la grille pour se porter en tête dès le premier virage. Il a ensuite bouclé deux relais avec les gommes P Zero Jaune "tendres".

Mercedes décroche une 16e victoire qui lui permet de battre le record de 15 succès établi dans le passé par Ferrari et McLaren. Hamilton, avec 11 victoires à son tableau de chasse cette saison, devient par ailleurs le premier Champion du Monde portant les couleurs de Mercedes depuis le sacre de Juan Manuel Fangio.

Hamilton fut opposé au pilote Williams Felipe Massa dans les derniers tours de course. Sur une stratégie différente de celle du Britannique, le Brésilien s’élança en effet en pneus "Supersoft" depuis la 4e place sur la grille, bascula sur les "Soft", puis boucla les 13 dernières boucles avec les enveloppes les plus tendres, plus performantes d’environ une seconde au tour.

Massa a ainsi été en mesure de combler l’écart à moins de trois secondes sous le drapeau à damier, tandis que son équipier Valtteri Bottas complétait le podium en optant pour une combinaison Supersoft / Soft / Soft.

Après avoir été exclus des qualifications, les deux pilotes Red Bull se sont élancés depuis la voie des stands, sur une stratégie identique, (Soft / Soft / Supersoft). Daniel Ricciardo est remonté jusqu’à la 4e place après avoir provisoirement occupé la troisième marche du podium et il a réalisé le meilleur tour en course. L’Australien fut également le mieux classé des pilotes qui ont choisi de s’élancer avec les gommes "tendres", au nombre de 6 sur les 20 au départ.

Avec la chute des températures ambiantes et du thermomètre sur la piste, le circuit a gagné en rapidité au fur et à mesure de l’épreuve. Les équipes furent donc particulièrement vigilantes à l’usure et la dégradation de la gomme. Les deux types proposés ont évolué conformément aux attentes et les pilotes ont ainsi pu attaquer sans retenue.

"Félicitations à Lewis Hamilton pour son titre de Champion du Monde, mais également à Nico Rosberg pour avoir été un formidable adversaire tout au long de la saison", salue Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport. "La tenue des pneumatiques a été celle que l’on attendait, c’est à dire conformes aux informations recueillies avant la course. Nous avons pu observer différentes et intéressantes stratégies, Massa soulignant en fin de parcours les excellentes performances des pneumatiques « Supersoft », tandis que Daniel Ricciardo a réalisé une brillante remontée depuis le fond du classement grâce à un départ en « Soft »".

Le manufacturier italien sera déjà au travail pour 2015 ce mardi avec tous les teams, qui sont restés à Abu Dhabi pour réaliser des tests.

"Ce fut le point final fascinant d’une année très convaincante, mais nous sommes d’ores et déjà concentrés sur 2015. La prochaine saison débutera en effet dès mardi, sur cette piste, à l’occasion de deux journées d’essais qui verront pour la première fois nos nouveaux pneumatiques prendre la piste".

Prochain article Formule 1
Les ailerons flexibles, éternelle cible de la FIA

Article précédent

Les ailerons flexibles, éternelle cible de la FIA

Article suivant

Pour son baptême, Will Stevens a bataillé avec Alonso

Pour son baptême, Will Stevens a bataillé avec Alonso
Charger les commentaires