Max Mosley gagne contre Google sur les photos SM

Max Mosley a remporté une victoire symbolique importante à ses yeux dans l’affaire qui l’oppose au géant Google, concernant les clichés photographiques de ses ébats sadomasochistes circulant sur le web

Max Mosley a remporté une victoire symbolique importante à ses yeux dans l’affaire qui l’oppose au géant Google, concernant les clichés photographiques de ses ébats sadomasochistes circulant sur le web.

Ayant lancé une action en justice en France pour faire retirer les 9 photos en question de la Toile, Mosley a vu la justice ordonner à Google de stopper l’affichage des contenus de son moteur de recherche. Une action que le géant américain refusait de réaliser, estimant ne pas avoir à « faire la police sur internet » et de ne pas devoir choisir quels contenus afficher ou non, malgré le potentiel préjudice personnel subi par Mosley, souhaitant voir ces photos disparaître pour de bon.

Les photos de Mosley, extraites d’une vidéo, mettaient en scène l’ex-Président de la FIA dans un jeu de rôle SM en tenues militaires allemandes en compagnie de 5 prostituées. Ces clichés avaient été acquis de façon (condamnée) par le groupe News of the World, ayant mis sur écoute téléphonique de nombreuses personnalités pour obtenir de juteux scoops. Hugh Grant ou encore le couple Angelina Jolie-Brad Pitt avaient notamment également été surveillés par le média Britannique.

Google, qui n’a pas réalisé ce contenu et se contente de le maintenir en ligne, a reçu l’ordre de faire disparaître les photos dans un délai de deux mois suivant la notification de la décision, pour une durée de 5 ans. Google, irrité par une telle implication directe du clan Mosley, a décidé de faire appel de la décision de justice.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités