Max Mosley veut encore plus de courses hors Europe

Toujours durant la conférence presse qui a eu lieu lundi à Munich, Max Mosley a admis qu'il pense qu'il y a bien trop de courses de Formule 1 en Europe, face aux autres épreuves mondiales

Toujours durant la conférence presse qui a eu lieu lundi à Munich, Max Mosley a admis qu'il pense qu'il y a bien trop de courses de Formule 1 en Europe, face aux autres épreuves mondiales. Le britannique ne serait d'ailleurs pas surpris si 20 Grands Prix étaient au calendrier dans un avenir proche.



A propos des courses européennes, le président de la FIA déclare : "

Elles sont importantes mais il y a toujours un nombre disproportionné de courses en Europe.

"



"

Voilà la tendance : si vous regardez les Jeux Olympiques par exemple, sur les 100 dernières années, environ 50% des éditions ont eu lieu en Europe, ce qui est un peu déséquilibré, et nous sommes encore pires. Mais nous trouverons le bon équilibre entre les courses européennes et extra-européennes comme marchés de développement. Des lieux comme l'Inde, la Chine, la Russie, l'Amérique du Sud et l'Amérique Centrale sont tous des marchés très importants

", maintient Max.



Une autre course en Amérique du Nord ne serait par ailleurs pas pour déplaire à Max, qui verrait cela comme un bien pour les constructeurs automobiles.



"

L'Amérique et l'Europe sont les deux plus gros marchés pour eux. Nous voudrions donc voir une autre course en Amérique du Nord sans pour autant en perdre trop en Europe. Les choix décisifs devront être faits par les équipes, sur un total de 20 courses. Nous devrons en discuter.

"

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités