Max Verstappen explique sa colère à la radio

Passablement agacé à la radio lorsqu'il voulait rentrer au stand à l'encontre de l'opinion de son équipe, Max Verstappen revient sur les problèmes de pneus qu'il a rencontrés au Grand Prix d'Espagne, conclu au deuxième rang.

Max Verstappen explique sa colère à la radio

Max Verstappen a réalisé une nouvelle superbe prestation à Barcelone pour un cinquième podium consécutif en Formule 1, mais un tel résultat n'a rien eu de facile. Troisième sur la grille, Verstappen est parvenu à dépasser la Mercedes de Valtteri Bottas dès le départ et à se maintenir à moins de deux secondes du leader Lewis Hamilton pendant les dix premiers tours. Par la suite en revanche, le sextuple Champion du monde a creusé l'écart, jusqu'à compter sept secondes d'avance au 20e passage.

Lire aussi :

Red Bull incitait alors Verstappen à prolonger son relais pour ne pas reprendre la piste dans le trafic, au grand dam de l'intéressé. "Je perds tellement d'adhérence ! Peu importe où je ressors, je peux les doubler facilement !" s'est-il d'abord exclamé, avant d'ajouter : "Et si on se concentrait sur notre course au lieu de penser à Lewis ? Clairement, en pneus tendres, on n'est pas aussi rapides qu'eux. Qu'on s'assure de faire notre travail et qu'on les laisse faire le leur." Et le Néerlandais a perdu son calme : "Il faut que je le répète ? Mes pneus sont morts, putain !" Il est finalement rentré au stand à la fin du 21e tour et a repris la piste juste devant les Racing Point, avec la piste libre devant lui.

"En fin de compte, on ne peut pas maîtriser ce que fait [Mercedes]", explique finalement Verstappen. "Tout ce qu'on peut maîtriser, c'est ce que nous faisons. Nous devons donc juste nous assurer d'avoir la stratégie la plus rapide possible. Je voulais rentrer au stand, mais ils ne m'ont pas appelé, et j'avais d'énormes difficultés sur ces pneus. J'ai perdu beaucoup de temps au tour sur les deux derniers tours. J'ai déjà dit à la radio : 'Peu importe si je ressors des stands derrière les Racing Point, car je les doublerais facilement vu que nous sommes plus rapides, surtout en pneus neufs'. Voilà la conversation que nous avons eue."

Impuissant face à Hamilton, Verstappen a finalement franchi le drapeau à damier à 24 secondes du pilote Mercedes, mais il était quand même plus de cinq secondes devant Bottas lorsque ce dernier est rentré au stand au 64e tour pour chausser des pneus neufs et s'assurer le meilleur tour en course.

"J'ai essayé de suivre Lewis un moment", ajoute le pilote Red Bull. "Au début, il gérait juste les pneus, donc j'ai essayé de prendre du recul également. Mais à un moment, Valtteri avait repris la troisième place, donc je ne pouvais pas trop reculer. Dès que Lewis a commencé à attaquer un peu plus, je n'étais pas capable de tenir son rythme, et il a creusé l'écart. À partir de là, j'ai essayé de suivre mon propre rythme et de faire la stratégie la plus rapide possible pour rester devant Valtteri. Je pense que cela a relativement bien fonctionné aujourd'hui. J'en suis très content. Nous avons séparé les deux Mercedes, encore une fois. Je ne pense pas pouvoir faire grand-chose de plus actuellement."

Voir aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Sergio Pérez juge sa pénalité "très injuste" lors du GP d'Espagne
Article précédent

Sergio Pérez juge sa pénalité "très injuste" lors du GP d'Espagne

Article suivant

Hamilton : L'avenir de Wolff n'aura pas d'impact sur mon futur en F1

Hamilton : L'avenir de Wolff n'aura pas d'impact sur mon futur en F1
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021