Réactions
Formule 1 GP du Canada

Max Verstappen : "Il faut ce genre de course parfois"

Alors qu'il peinait à tenir le rythme de Lando Norris, Max Verstappen a finalement hérité de la tête grâce à la voiture de sécurité, puis a contrôlé la seconde partie de l'épreuve au GP du Canada. Un coup du sort bienvenu pour une équipe Red Bull qui ne domine plus.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB20 en duel avec Lando Norris, McLaren MCL38

Malmené par la concurrence depuis quelques Grands Prix, Max Verstappen a remporté une course pourtant mal embarquée à Montréal. Après avoir perdu du temps en raison d'un problème moteur vendredi, il a presque créé la surprise en signant le même chrono que le poleman George Russell samedi, ce qui lui a offert la deuxième place sur la grille de départ.

Resté deuxième en début de course, sur piste humide, Verstappen commençait à se faire menaçant sur le pilote Mercedes mais il a finalement commis une petite erreur à la première chicane, puis a été doublé par Lando Norris. Les deux hommes ont pris l'avantage sur Russell mais sur une piste qui s'asséchait, Verstappen n'était pas en mesure de suivre Norris, qui s'est construit une avance de sept secondes en quatre petits tours.

La première intervention de la voiture de sécurité a totalement redistribué les cartes : Norris a attendu un tour pour changer de pneus et n'a repris la piste qu'en troisième position, offrant à Verstappen une première place qu'il n'allait plus lâcher, malgré un deuxième arrêt pour basculer sur les slicks et une nouvelle apparition du Safety Car en fin d'épreuve.

"C'était une course assez folle", a commenté Verstappen dans le parc fermé. "Beaucoup de choses se sont passées et il fallait faire les bons choix. Je pense que l'équipe a été vraiment bonne, on est restés calmes. Je pense qu'on a fait les arrêts au bon moment. Évidemment, le Safety Car nous a bien aidés mais on a aussi bien géré les écarts. J'ai aimé ça, c'était très fun ! Il faut ce genre de course parfois."

Alors qu'une interruption de course avait favorisé la victoire de Norris à Miami, le scénario a cette fois été inversé, une opportunité que le vainqueur ne s'est pas privé de saisir. "Parfois ça marche en votre faveur et parfois en votre défaveur", a résumé Verstappen en conférence de presse. "Cette fois, oui, ça a marché pour nous. Je pense que ça fait 1-1 cette année. Mais c'est la course, ça en fait partie."

Lando Norris, McLaren MCL38, Max Verstappen, Red Bull Racing RB20

Max Verstappen était devancé par Lando Norris avant l'intervention de la voiture de sécurité

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Cette victoire facilitée par un coup du sort illustre la situation actuelle pour Verstappen et Red Bull, moins dominateurs qu'il y a un an, ce qui s'est déjà traduit par trois victoires pour la concurrence cette saison. Entre les écarts plus faibles et des week-ends moins maîtrisés par Red Bull, Verstappen voit la nécessité de corriger certaines faiblesses.

"Les dernières courses ont été assez difficiles, mais pas seulement difficiles, on a aussi eu trop de problèmes pendant l'ensemble des week-ends. Il nous faut un week-end plus propre. Et même en course maintenant, on a beaucoup de mal avec les passages sur les vibreurs et les bosses. On a vraiment un domaine sur lequel il faut travailler sur la voiture, on peut pas mal l'améliorer."

Pour une raison ou une autre, ce n'est pas aussi fluide que l'an dernier, quand tout donnait l'impression de bien se passer pour nous sur la plupart des circuits, sans souci de fiabilité.

Verstappen estime que Red Bull doit désormais "rester vigilant" face à une concurrence prête à saisir toutes les opportunités... même si c'est finalement elle qui lui a facilité la tâché dimanche. "On n'a plus le droit à l'erreur, ou à de petites erreurs", a souligné le leader du championnat. "Chaque petite détail compte maintenant."

"On est tous très concentrés, on fait encore beaucoup de choses bien, mais pour une raison ou une autre, ce n'est pas aussi fluide que l'an dernier, quand tout donnait l'impression de bien se passer pour nous sur la plupart des circuits, sans souci de fiabilité", a ajouté Verstappen. "Je ne sais pas pourquoi mais tout est un peu plus dur cette année."

"Certaines choses sont aussi plus difficiles à expliquer. Parfois, on sent presque qu'on est dans une spirale et qu'il faut du temps pour en sortir, mais nous sommes bons dans tous les domaines. Évidemment, il y a toujours des choses que l'on veut mieux faire mais nous allons tout analyser cette semaine, et essayer de progresser."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB20

Max Verstappen

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Remporter une course si imprévisible, notamment en raison des conditions précaires à la fin du premier relais, est en tout cas particulièrement satisfaisant pour Verstappen : "C'est très gratifiant. Ce n'est jamais une course facile, on peut facilement partir à la faute, surtout en intermédiaires quand ils sont presque devenus des slicks. C'était très facile de sortir de la piste parce qu'elle séchait à la plupart des endroits, mais dans certains virages, c'était encore un peu trop humide pour passer sur les slicks. Ça rendait la situation très, très difficile. C'est vraiment fun de rouler dans ce genre de courses de temps en temps. On ne veut pas ça tout le temps parce que c'est trop stressant, mais j'ai pris beaucoup de plaisir en piste."

"On est très concentré mais on essaie de rester aussi calme que possible", a précisé Verstappen. "Et aussi, on communique avec le muret et eux avec toi, pour connaître les conditions. Je pense que l'équipe a fait les bons choix, et c'est également très important."

Lire aussi :

VIDÉO - Le résumé du GP du Canada

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent L'écurie Stake nomme son directeur de la performance
Article suivant Hamilton : "C'est l'une des pires courses que j'ai faites"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France