Verstappen refuse d'être comparé à Schumacher ou à un autre

S'il est flatté par les éloges, Max Verstappen préfère ne pas être comparé aux légendes de la Formule 1, estimant être "un pilote différent".

Verstappen refuse d'être comparé à Schumacher ou à un autre

Avec déjà deux pole positions, neuf victoires et 36 podiums à son actif alors qu'il n'a que 22 ans, Max Verstappen est depuis plusieurs années une véritable sensation dans le monde de la Formule 1, si bien qu'il s'attire les louanges d'acteurs majeurs du paddock, à l'image de Ross Brawn, manager sportif de la F1.

"Il me rappelle Michael Schumacher de bien des manières", a écrit Brawn dans sa chronique sur le site officiel de la F1, lui qui a mené Schumacher à ses sept titres mondiaux chez Benetton et Ferrari. "Je me rappelle les premiers pas de Max en Formule 1, sa rapidité était claire. Il a désormais gagné en maturité pour devenir un pilote exceptionnel."

Lire aussi :

Interrogé par CNN au sujet de ces propos, Verstappen se montre nuancé : "Bien sûr, c'est très sympa, mais je n'aime pas me comparer aux autres car je suis moi-même et je suis un pilote différent. Bien sûr, il peut toujours y avoir des attitudes similaires par exemple, ou l'on peut parfois être comparé, mais de mon côté, je ne fais jamais ça. Je veux juste être moi-même."

En 2015, le Néerlandais était devenu le plus jeune pilote de l'Histoire de la Formule 1, à 17 ans, 5 mois et 15 jours, puis son plus jeune vainqueur dès le Grand Prix d'Espagne 2016, mais son pilotage demeurait particulièrement agressif et erratique, avec un certain nombre d'accidents. Des accidents qui se raréfient : sur les 40 derniers Grands Prix, Verstappen n'a abandonné qu'une fois pour une raison autre que mécanique.

"Je suis plus détendu, plus constant, je sais comment construire un week-end, les choses comme ça", analyse le pilote Red Bull. "Je me sens juste très à l'aise. Je suis quelqu'un de très détendu, donc je n'ai jamais ressenti une énorme pression, mais je suis plus détendu dans la mesure où je sais ce qui vient. J'ai déjà connu beaucoup de choses ; par conséquent, quand j'aborde un week-end, je suis enthousiaste à l'idée de courir, mais je ne suis pas enthousiasmé par tout ce qui est autour, car j'ai déjà connu énormément d'émotions au fil du week-end et de l'année."

Grâce à ses performances, Verstappen reste sur une série de cinq podiums consécutifs, dont une victoire au Grand Prix du 70e Anniversaire, après une panne lors de la course d'ouverture en Autriche. Il est ainsi deuxième du championnat, à 37 longueurs du leader Lewis Hamilton. Cependant, s'exprimant avant la course de Barcelone, il a tempéré tout espoir de sacre : "Jusqu'à présent, il y a eu une course où nous avions, peut-être, la voiture la plus rapide, mais toutes les autres non. Il faut donc rester réaliste pour l'instant. De mon côté, je ne pense pas à un éventuel titre pour l'instant. Je veux juste faire de mon mieux tous les week-ends."

partages
commentaires

Voir aussi :

Bottas : Moins de dépassements avec la fin des modes moteur qualifs

Article précédent

Bottas : Moins de dépassements avec la fin des modes moteur qualifs

Article suivant

Ferrari : La très bonne gestion des pneus n'est pas due à la voiture

Ferrari : La très bonne gestion des pneus n'est pas due à la voiture
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021