Mazepin accuse Schumacher d'avoir délibérément "niqué" son tour

Nikita Mazepin s'est montré très remonté contre son équipier Mick Schumacher après les qualifications du Grand Prix des Pays-Bas 2021 de F1, accusant l'Allemand d'avoir "niqué" son dernier tour.

Charger le lecteur audio

Alors que les deux pilotes Haas préparaient leur dernier tour de Q1, Mick Schumacher a dépassé Nikita Mazepin sur la piste, alors que les pilotes s'approchaient de la section finale de la piste, où beaucoup de monoplaces ralentissaient en vue de leur tentative. Sebastian Vettel, lui, était sur un tour lancé et a essayé de se frayer un chemin, jusqu'au moment où il est tombé sur les deux Haas et a dû avorter son tour pour éviter une collision.

La FIA a convoqué les trois pilotes et finalement décidé de ne prendre aucune sanction contre l'un d'entre eux, arguant que la gêne provoquée n'était pas une "gêne inutile" comme le veut le règlement de la Formule 1 mais était justifiée par le fait qu'il y avait beaucoup de monoplaces au même endroit sur la piste.

Toutefois, après la séance, Mazepin, qualifié 20e, s'est montré particulièrement et publiquement véhément envers son équipier, qualifié 19e. Le Russe accuse tout bonnement Schumacher d'avoir volontairement gâché sa tentative. "Je suis vraiment agacé, pour être honnête, car ça n'aurait pas dû être aussi difficile avec le trafic."

"Vous savez [comment] les règles dans une équipe de F1 fonctionnent : un week-end vous êtes la première voiture [à sortir en piste], le week-end suivant, vous êtes la deuxième voiture. Ce week-end, c'était mon tour d'être la première voiture, et une fois à Imola, j'ai dépassé la première voiture, alors que j'étais la deuxième, et j'ai été engueulé par l'équipe."

Lire aussi :

"Maintenant, cela m'est arrivé pour la deuxième fois quand mon coéquipier m'a dépassé et m'a 'poussé' dans le trafic, et ensuite il a délibérément niqué ma dernière tentative en qualifications. Donc je ne suis pas content parce que si vous le faites une fois, et que vous ne le saviez pas, ça va, mais quand vous continuez à le faire deux fois, c'est délibéré. Il ne devrait pas y avoir de tension comme ça dans l'équipe, donc je suis emmerdé."

Quand il lui a été demandé s'il avait parlé de cela à l'équipe, Mazepin a répondu : "J'ai déjà dit à l'équipe ce que je pense, mais je ne sais pas ce que l'autre partie dit."

Schumacher, de son côté, assurait après la séance qu'il avait demandé à son écurie s'il pouvait dépasser son équipier et qu'il en avait reçu l'autorisation, au micro de Sky Germany. "Je ne sais pas trop de quoi [Mazepin] parle. Je ne sais pas si son équipe lui a fait passer le message, mais j'ai demandé si je pouvais le doubler parce que mes pneus étaient assez froids et qu'il fait habituellement un tour plus lent que moi."

"J'ai eu le feu vert et je l'ai donc doublé assez tôt, puis il y avait aussi Lando [Norris] entre nous. Il n'y avait donc aucune raison d'en faire un drame, car son tour n'a pas été gâché à cause de ça. Je pense que nous allons en discuter en interne avec l'équipe et Günther [Steiner, le directeur de Haas] fera également des commentaires à ce sujet. Mais de mon côté, je ne pense pas que nous ayons fait quelque chose de mal."

partages
commentaires
Pérez pourrait changer de moteur et écoper d'une pénalité
Article précédent

Pérez pourrait changer de moteur et écoper d'une pénalité

Article suivant

GP des Pays-Bas F1 - Programme TV et guide d'avant-course

GP des Pays-Bas F1 - Programme TV et guide d'avant-course
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021