Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
92 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
247 jours

Mazepin perd une bataille judiciaire sur la vente de Force India

L'action intentée par la société Uralkali de Dmitry Mazepin contre les administrateurs de l'ancienne équipe de F1 Force India devant la Haute Cour de Londres a été rejetée.

Mazepin perd une bataille judiciaire sur la vente de Force India

Uralkali, l'entreprise chimique, a perdu une bataille judiciaire mais n'abandonne pas ses prétentions et a annoncé vouloir interjeter appel du jugement. Dmitry Mazepin, président de la firme et père du futur pilote Haas en F1 Nikita Mazepin, était l'une des parties désireuses d'acquérir Force India à l'été 2018 peu après le placement de l'écurie sous administration judiciaire.

Cependant, alors que le temps venait à manquer et que traîinait également une affaire concernant une plainte de banques indiennes à l'encontre de Vijay Mallya, fondateur de Force India, le plan A, à savoir la vente des parts de l'entreprise, s'est mué en plan B, à savoir une vente des actifs de l'équipe.

Lire aussi :

C'est un consortium mené par Lawrence Stroll, homme d'affaires canadien et père de Lance, qui a racheté ces biens et créé une nouvelle compagnie qui a repris l'engagement en F1 de Force India et fait rouler ses voitures sous un nouveau nom, avec l'accord de la FIA et de la F1. C'est après cela que Mazepin, par le biais d'Uralkali, a attaqué en justice les administrateurs de FRP Advisory, firme en charge de mener le processus de vente.

En substance, Uralkali estimait que ces derniers avaient "échoué à mener un processus de vente juste et équitable". Plus spécifiquement, FRP était accusée d'avoir "négligemment déclaré qu'elle sélectionnerait le soumissionnaire retenu sur la base de l'offre la plus favorable" et "négligemment déclaré que le processus d'appel d'offres serait mené sur un pied d'égalité entre tous les appelants".

En outre, Urakali a affirmé que FRP avait "mené le processus d'offre avec négligence" et "violé un devoir de confiance équitable en divulguant des informations confidentielles à M. Stroll concernant l'offre d'Uralkali".

La Haute Cour de Londres a entendu l'affaire pendant une semaine en novembre et, dans une longue décision rendue ce mardi, a rejeté l'ensemble des plaintes d'Uralkali. Mazepin n'a pas témoigné durant cette audience et le juge en charge de rendre la décision a clairement insisté sur le fait que son absence n'avait pas aidé la cause défendue par Uralkali.

Lire aussi :

Dans un communiqué publié en réponse au jugement, Uralkali a déclaré vouloir poursuivre ses démarches. "Bien qu'Uralkali soit déçu de la décision du tribunal de première instance, il est heureux que le procès ait confirmé un certain nombre de ses déclarations antérieures, notamment le fait que l'offre d'Uralkali pour les actifs de l'équipe de F1 Force India était plus élevée que l'offre gagnante."

"Uralkali a l'intention de demander l'autorisation de faire appel de la décision rendue aujourd'hui et de continuer à protéger ses droits conformément aux procédures légales applicables."

Une déclaration de FRP Advisory, accordée à Motorsport.com, a au contraire salué ce jugement : "Le juge Miles n'a pas seulement rejeté les demandes d'Uralkali dans leur intégralité, il a également estimé que M. Rowley avait mené le processus de vente 'équitablement et correctement'. "

"Le jugement justifie la position de FRP dès le départ, à savoir que les administrateurs communs ont assumé leurs fonctions avec efficacité et professionnalisme et se sont engagés avec toutes les parties de manière tout à fait impartiale."

Avec Adam Cooper

partages
commentaires

Voir aussi :

Vers davantage de GP nocturnes en F1 grace à un nouveau système

Article précédent

Vers davantage de GP nocturnes en F1 grace à un nouveau système

Article suivant

Redécouvrir la Williams après la Mercedes : pas évident pour Russell !

Redécouvrir la Williams après la Mercedes : pas évident pour Russell !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021