Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
24 jours
31 oct.
Prochain événement dans
32 jours
13 nov.
Prochain événement dans
45 jours
04 déc.
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
73 jours

Un accrochage des pilotes McLaren, une "attaque personnelle" pour Seidl

partages
commentaires
Un accrochage des pilotes McLaren, une "attaque personnelle" pour Seidl
Par :

Le directeur de McLaren en F1, Andreas Seidl, vivrait tout accrochage sur la piste entre ses pilotes, Lando Norris et Carlos Sainz, comme une "attaque personnelle".

L'écurie McLaren a débuté la saison 2020 sur un solide résultat d'ensemble, avec le podium de Lando Norris et la cinquième place de Carlos Sainz au GP d'Autriche. Dans les derniers tours, les deux hommes se sont affrontés directement en piste pour le compte de la cinquième place, même si la lutte a rapidement tourné en faveur du Britannique.

Revenant sur cet épisode, Andreas Seidl, le directeur de l'écurie, a évoqué des "règles d'engagement claires" entre les deux pilotes, qui restent malgré tout libres de pouvoir se battre à moins que McLaren juge un échange de positions nécessaire, comme au Brésil l'an passé. 

Lire aussi :

"Nous leur permettons de se battre librement, et nous n'interférons pas en tant qu'équipe tant qu'il n'y a pas de raison claire de changer les positions à cause de différentes stratégies ou d'une meilleure performance d'une voiture. Je pense que c'est important, surtout en début de saison, parce que cela garantit également de tirer le maximum de ces gars et des deux pilotes."

"Je sais que si vous leur permettez de courir librement, les contacts ne devraient pas avoir lieu, et j'ai beaucoup de confiance dans ces deux gars. Je ne suis pas naïf, ça peut arriver. Si vous regardez dans le paddock de ces 30 dernières années, chaque fois que autorisez des luttes libres, cela finit par un crash. J'espère que nous pourrons éviter ça."

Seidl avertit en tout cas qu'il percevrait tout accrochage en piste comme une "attaque personnelle" envers McLaren et lui-même. "Il est clair que si nous arrivons à ce point, cela n'arrivera qu'une fois. Je le prendrais très personnellement. Ensuite, nous prendrions le relais."

"Les pilotes sont des compétiteurs. Ils doivent être très compétitifs et il est très clair qu'ils ont un gros ego. C'est la raison pour laquelle ils sont allés si loin dans leur carrière. Il ne faut pas oublier que chaque fois que ces gars sortent du garage, ils mettent aussi leur vie en jeu. Il faut également leur permettre de faire des erreurs, sinon ils ne peuvent pas atteindre leurs limites."

"En même temps, il doit toujours être clair que nous sommes tous là pour McLaren et pour l'équipe. Le plus grand bien que nous ayons, c'est l'équipe. Dès que l'ego d'un pilote nuit aux intérêts de l'équipe, je le prends personnellement. Je vois cela comme une attaque personnelle contre moi aussi. Ensuite, nous agissons en conséquence."

Voir aussi :

Ferrari : "Les chronos n'étaient pas importants" en essais libres

Article précédent

Ferrari : "Les chronos n'étaient pas importants" en essais libres

Article suivant

Les orages frappent Spielberg, les qualifications incertaines

Les orages frappent Spielberg, les qualifications incertaines
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Styrie
Pilotes Carlos Sainz Jr. , Lando Norris
Équipes McLaren
Auteur Fabien Gaillard