McLaren admet avoir manqué de développements

Le directeur général de McLaren, Jonathan Neale, a récemment admis que son écurie avait pris un retard considérable dans le développement des monoplaces, lors de la première partie de la saison 2012

Le directeur général de McLaren, Jonathan Neale, a récemment admis que son écurie avait pris un retard considérable dans le développement des monoplaces, lors de la première partie de la saison 2012. Il se rassure tout de même du bon travail effectué à l'usine, basée à Woking, pour rattraper le retard ces dernières semaines.

Avec la monoplace la plus rapide en début de saison, beaucoup ont pronostiqué la domination de l'écurie sur ses concurrents. Pourtant, il a fallu attendre le Grand Prix du Canada pour qu'Hamilton obtienne une nouvelle victoire avec son l'écurie, après celle de Jenson Button en Australie. McLaren, Redbull, Ferrari, Mercedes et Williams ont toutes été victorieuses lors de la mi-saison de Formule 1.

“Je pense que nous étions en retard par rapport à certains de nos concurrents, dans notre développement lors de la période de Pâques. Nous avons su nous remettre au niveau grâce au mois de juin,” admet le directeur général.

“Les progrès de juillet et août ne sont pas encore déterminés, nous verrons. Il y a seulement un ou deux dixième séparant chaque voiture sur un tour, donc l'écart est encore considérable,” souligne t-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes McLaren , Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités