McLaren : Alonso à Indianapolis pour garder la flamme

partages
commentaires
McLaren : Alonso à Indianapolis pour garder la flamme
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
25 avr. 2017 à 09:57

McLaren justifie en partie son engagement aux 500 Miles d'Indianapolis avec Fernando Alonso par sa volonté de donner au pilote espagnol la possibilité de continuer à s'exprimer dans une monoplace compétitive.

Fernando Alonso assis dans la voiture de Marco Andretti
Fernando Alonso avec le BorgWarner Trophy
Gil de Ferran, Zak Brown, directeur exécutif de McLaren et Fernando Alonso sur la grille
Michael Andretti, patron d'Andretti Autosport, Fernando Alonso, et Zak Brown lors de la conférence de presse
La conférence de presse de Fernando Alonso
Fernando Alonso
La conférence de presse de Fernando Alonso
Le moulage de baquet de Fernando Alonso
Fernando Alonso assis dans la voiture de Marco Andretti

En lançant ce projet, McLaren devra se passer des services de Fernando Alonso au Grand Prix de Monaco, annoncé par beaucoup comme étant la meilleure opportunité de briller cette année encore pour l'écurie de Woking. Mais en dépit de ce sacrifice, l'équipe britannique pense qu'elle récoltera les fruits de sa décision en retrouvant ensuite un pilote qui sera motivé et qui aura pu courir aux avant-postes aux États-Unis.

"Certains ont dit que c'était de la communication, quelque chose de caché, un écran de fumée ou je ne sais quoi d'autre, mais c'est aussi pour lui, pour qu'il reste motivé", explique Éric Boullier, directeur de la compétition de McLaren. "Ce n'est pas une question d'argent. Ce n'est pas une question de style de vie. Ce gars est compétitif dans tout ce qu'il fait, même quand il ira faire du karting sur son propre circuit. Il y sera compétitif dimanche prochain ou dans dix ans."

"Il est très compétitif, c'est un de ses talents. On ne veut pas casser ou perdre ça, on ne veut pas voir ça mourir, car c'est sa flamme, sa passion. Et la seule manière de garder ça en vie, c'est de lui donner une bouffée d'oxygène de temps en temps et de lui permettre de faire quelque chose de très radical, mais quelque chose où nous retrouverons cette excitation et ranimerons cette compétitivité."

Pas d'alarmisme pour Vandoorne

Dans le même temps, McLaren doit également gérer le parcours de son autre pilote qu'est Stoffel Vandoorne. Titularisé cette saison, le Belge paie lui aussi les pots cassés des déboires de Honda. Privé d'un week-end clair jusqu'à présent, il n'est pas parvenu à sortir une seule fois de la Q1 en qualifications, mais conserve toute la confiance d'un team qui connaît sa part de responsabilité dans ces échecs. 

"Je ne dirais pas qu'il est dans une situation confortable, mais il est dans une position où il ne doit pas montrer à chaque course qu'il mérite sa place", précise Boullier. "Nous croyons en nous, et nous l'avons fait signer pour le long terme. Nous ne voulons pas que la situation dure trop longtemps, mais il n'y a pas de pression pour faire ce qu'on attend de lui course après course. Mais ça va, il est très bien soutenu par McLaren."

Boullier précise d'ailleurs qu'il est à ses yeux totalement injuste de juger les performances de ses deux pilotes, compte tenu des problèmes récurrents de fiabilité rencontrés depuis le début de la saison.

"Si l'on regarde séance par séance, il a eu beaucoup de problèmes avec sa voiture, mais il n'a jamais été dans une position correcte pour en extraire le meilleur", souligne-t-il. "Mais nous regardons les données tour par tour, donc je peux vous dire que oui, parfois pendant la course, il avait tout qui fonctionnait dans sa voiture et il pilotait correctement et au niveau de Fernando. Mais nous avons besoin d'un week-end complet, sans problème pendant la course."

Article suivant
Ecclestone, tel un "tueur à gages" sans balles

Article précédent

Ecclestone, tel un "tueur à gages" sans balles

Article suivant

Verstappen : Moins de dépassements mais plus de plaisir

Verstappen : Moins de dépassements mais plus de plaisir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités