McLaren - Alonso va nous mettre au défi chaque jour

En retrait lors de la présentation du line-up 2015 de McLaren à Woking cette semaine, Eric Boullier est pourtant celui qui gérera au quotidien les destinées de l'écurie britannique

En retrait lors de la présentation du line-up 2015 de McLaren à Woking cette semaine, Eric Boullier est pourtant celui qui gérera au quotidien les destinées de l'écurie britannique. Directeur de la compétition depuis le début de l'année, le Français va travailler avec de nouvelles composantes et pourra mesurer si le travail de profonde réorganisation entamé il y a plusieurs mois portera ses fruits.

Arrivées de Honda et de Fernando Alonso, gestion humaine et ambitions revues à la hausse, tel est le défi de McLaren pour 2015. Le retour à Woking du double Champion du Monde espagnol n'a pas manqué de faire parler, sept ans après l'épisode sulfureux de la saison 2007, mais

le principal intéressé insiste lui-même

pour rappeler que les données du projet ne sont plus du tout les mêmes.

Pour Boullier, la présence d'un pilote du calibre d'Alonso sera un véritable challenge dont il a conscience. L'Espagnol est précédé d'une réputation qui ne fait pas l'unanimité : certains le dépeignent comme

un pilote qui ne fait pas toujours le jeu de l'équipe

,

d'autres affirment le contraire

. McLaren saura bientôt ce qu'il en est !

"Je sais que ça va être difficile, mais on doit prendre ça comme énormément de "positif", reconnait Boullier. Le Français s'attend à une pression de la part de son nouveau pilote pour tirer l'équipe vers le haut. "C'est le type d'investissement et de dévouement que l'on veut. Nous avons le meilleur pilote du monde aujourd'hui, et avoir convaincu Fernando de mettre fin à ses deux dernières années de contrat avec Ferrari pour nous rejoindre, cela signifie beaucoup pour moi. Cela signifie qu'il croit en ce que nous construisons."

"Clairement, il va nous mettre au défi chaque jour. Pour être honnête, il m'écrit déjà tous les jours ! Il est vraiment dedans. C'est le type de boost que nous recherchions."

Boullier n'a en revanche aucune inquiétude pour ce qui est de gérer les rapports humains entre Alonso et Button. Les deux hommes ont une immense expérience derrière eux et McLaren entend avoir à se poser des questions uniquement pour ce qui se passera en piste.

"Je crois que ces deux pilotes sont suffisamment matures pour que ce soit simple à gérer. Le problème auquel nous pouvons faire face, qui est un problème agréable à avoir, est de les gérer sur la piste. En dehors, je crois que ce sera facile."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités