Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
247 jours

McLaren annonce la vente d'un tiers de son écurie

L'écurie McLaren ne sera plus détenue en totalité par la maison-mère, qui demeure toutefois son actionnaire principal à long terme.

McLaren annonce la vente d'un tiers de son écurie

L'information qui était dans l'air depuis quelques jours a été officialisée ce dimanche par McLaren, à quelques heures du dernier Grand Prix de la saison, à Abu Dhabi. Le groupe britannique a décidé de vendre une part minoritaire de sa branche compétition afin de permettre l'entrée d'un nouvel investisseur au capital de McLaren Racing.

McLaren Group demeure l'actionnaire majoritaire de l'écurie de Woking, mais va céder dans un premier temps 15% de ses parts à MSP Sports Capital, moyennant un investissement de 185 millions de livres. Ce chiffre pourra atteindre un maximum de 33% d'ici 2022. MSP Sports Capital est un fonds d'investissement américain spécialisé dans le sport, dirigé par des cadres expérimentés qui ont de nombreuses activités dans le management sportif, notamment outre-Atlantique en Major League Baseball ou en NBA.

Lire aussi :

Cette transaction modifie quelque peu l'organigramme de McLaren Racing, mais Zak Brown en demeure le PDG avec un engagement réaffirmé sur le long terme. Paul Walsh sera président de la structure, tandis que Jahm Najafi et Shaikh Mohammed bin Essa Al Khalifa en deviennent les vice-présidents. Il est précisé que l'opération ne concerne que le département compétition de McLaren et en aucun cas la branche automobile, dont McLaren Group reste propriétaire à 100%. 

"Cet investissement représente un moment clé dans la progression de McLaren Racing", se félicite Zak Brown. "MSP Sports Capital est en premier lieu un investisseur dans le domaine du sport. Ils connaissent le marché, et leur équipe a une expérience et un palmarès considérables avec d'autres propriétés sportives mondiales. Ils sont un partenaire autant qu'un actionnaire, avec la possibilité de tirer profit de leur réseau et de leurs connaissances pour le bien de McLaren Racing sur le long terme."

"Ce nouvel investissement renforce notre projet de faire retrouver à McLaren le chemin de la victoire, en course et au championnat, en Formule 1 et en IndyCar. Cela va renforcer notre élan alors que nous continuons de nous concentrer sans relâche sur notre mission de revenir sur la plus haute marche du podium."

McLaren est encore à la lutte pour la troisième place du championnat constructeurs avant la dernière manche de la saison, ce dimanche à Yas Marina. Samedi, Zak Brown a également confié qu'une évaluation aurait lieu pour un éventuel engagement futur en Formule E ou en Endurance, dans le cadre de la diversification des activités course, sans toutefois risquer de compromettre le programme F1. La marque a vécu un printemps difficile en raison de la crise du coronavirus et la transaction annoncée ce dimanche est une suite aux précédentes décisions prises pour assurer la pérennité de l'entreprise.

"En tant qu'associé de MSP, je suis ravi que The Najafi Companies ait significativement accru son soutien de MSP et son investissement en McLaren", souligne Jahm Najafi au nom de MSP Sports Capital. "Cet investissement reflète la force de notre relation ainsi que la confiance que nous avons en la plateforme de l'écurie McLaren Racing. Je suis ravi d'accepter le rôle de vice-président et suis impatient de contribuer à la croissance et au succès de McLaren Racing."

partages
commentaires
Wolff : "C'est à Hamilton de décider s'il est assez en forme"

Article précédent

Wolff : "C'est à Hamilton de décider s'il est assez en forme"

Article suivant

Mercedes stoppe toute rumeur : "Bottas sera dans notre voiture"

Mercedes stoppe toute rumeur : "Bottas sera dans notre voiture"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren
Auteur Basile Davoine
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021