McLaren annonce la vente d'un tiers de son écurie

L'écurie McLaren ne sera plus détenue en totalité par la maison-mère, qui demeure toutefois son actionnaire principal à long terme.

McLaren annonce la vente d'un tiers de son écurie

L'information qui était dans l'air depuis quelques jours a été officialisée ce dimanche par McLaren, à quelques heures du dernier Grand Prix de la saison, à Abu Dhabi. Le groupe britannique a décidé de vendre une part minoritaire de sa branche compétition afin de permettre l'entrée d'un nouvel investisseur au capital de McLaren Racing.

McLaren Group demeure l'actionnaire majoritaire de l'écurie de Woking, mais va céder dans un premier temps 15% de ses parts à MSP Sports Capital, moyennant un investissement de 185 millions de livres. Ce chiffre pourra atteindre un maximum de 33% d'ici 2022. MSP Sports Capital est un fonds d'investissement américain spécialisé dans le sport, dirigé par des cadres expérimentés qui ont de nombreuses activités dans le management sportif, notamment outre-Atlantique en Major League Baseball ou en NBA.

Lire aussi :

Cette transaction modifie quelque peu l'organigramme de McLaren Racing, mais Zak Brown en demeure le PDG avec un engagement réaffirmé sur le long terme. Paul Walsh sera président de la structure, tandis que Jahm Najafi et Shaikh Mohammed bin Essa Al Khalifa en deviennent les vice-présidents. Il est précisé que l'opération ne concerne que le département compétition de McLaren et en aucun cas la branche automobile, dont McLaren Group reste propriétaire à 100%. 

"Cet investissement représente un moment clé dans la progression de McLaren Racing", se félicite Zak Brown. "MSP Sports Capital est en premier lieu un investisseur dans le domaine du sport. Ils connaissent le marché, et leur équipe a une expérience et un palmarès considérables avec d'autres propriétés sportives mondiales. Ils sont un partenaire autant qu'un actionnaire, avec la possibilité de tirer profit de leur réseau et de leurs connaissances pour le bien de McLaren Racing sur le long terme."

"Ce nouvel investissement renforce notre projet de faire retrouver à McLaren le chemin de la victoire, en course et au championnat, en Formule 1 et en IndyCar. Cela va renforcer notre élan alors que nous continuons de nous concentrer sans relâche sur notre mission de revenir sur la plus haute marche du podium."

McLaren est encore à la lutte pour la troisième place du championnat constructeurs avant la dernière manche de la saison, ce dimanche à Yas Marina. Samedi, Zak Brown a également confié qu'une évaluation aurait lieu pour un éventuel engagement futur en Formule E ou en Endurance, dans le cadre de la diversification des activités course, sans toutefois risquer de compromettre le programme F1. La marque a vécu un printemps difficile en raison de la crise du coronavirus et la transaction annoncée ce dimanche est une suite aux précédentes décisions prises pour assurer la pérennité de l'entreprise.

"En tant qu'associé de MSP, je suis ravi que The Najafi Companies ait significativement accru son soutien de MSP et son investissement en McLaren", souligne Jahm Najafi au nom de MSP Sports Capital. "Cet investissement reflète la force de notre relation ainsi que la confiance que nous avons en la plateforme de l'écurie McLaren Racing. Je suis ravi d'accepter le rôle de vice-président et suis impatient de contribuer à la croissance et au succès de McLaren Racing."

partages
commentaires
Wolff : "C'est à Hamilton de décider s'il est assez en forme"

Article précédent

Wolff : "C'est à Hamilton de décider s'il est assez en forme"

Article suivant

Mercedes stoppe toute rumeur : "Bottas sera dans notre voiture"

Mercedes stoppe toute rumeur : "Bottas sera dans notre voiture"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren
Auteur Basile Davoine
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021