McLaren boosté par un nouveau record aux stands

En n'immobilisant Jenson Button que 2

En n'immobilisant Jenson Button que 2.31 secondes au 40ème tour selon le directeur de McLaren Sam Michael, 2.4 secondes selon la FIA, l'écurie de Woking a battu son propre record de rapidité lors d'un arrêt aux stands.

De quoi motiver une équipe qui était régulièrement en proie à des difficultés dans cet exercice périlleux et spectaculaire que constitue un changement de pneumatiques.

Aujourd'hui, McLaren possède une telle avance dans ce domaine qu'elle disposerait d'une marge suffisante pour se "permettre" une erreur : "Nous rencontrons toujours des problèmes, les mêmes que toute équipe dans la voie des stands donc nous faisons toujours des arrêts où il se passe des choses, mais les gars ont vraiment une bonne marge à présent," a confié Michael à Autosport.

"S'ils font un arrêt de 3.1 secondes, cela parait incroyablement lent et c'est à peu près le temps que tous les autres réalisent. Ils ont donc de la marge pour perdre sept ou huitième dixièmes tout en restant très compétitif même sans être les plus rapides."

En Formule 1, avoir de l'avance sur la concurrence est tout sauf un prétexte pour se laisser aller. Michael sait donc pertinemment que son équipe va encore devoir progresser lors des arrêts aux stands et les points à améliorer sont encore en cours d'évaluation.

"Nous avons encore beaucoup de travail à accomplir. Il y a tant de facteurs humains impliqués dans le processus que ce à quoi vous devez prêter attention est comment vous limitez le temps de immobilisation donc c'est une question de dixièmes plutôt que de secondes."

"C'est ce sur quoi nous nous sommes concentrés pour avoir de la cohérence. Nous n'avons aucune intention de battre les records d'arrêt au stand. Ils arrivent par défaut car nous travaillons pour être cohérents," poursuit le Britannique.

Enfin, l'ancien directeur technique de Williams est convaincu que la performance de ses mécaniciens a joué un rôle extrêmement important dans la lutte de Button face à Sebastian Vettel : "Ils ont battu leur record avec un arrêt de 2.31 secondes et ça a été décisif pour dépasser Vettel. C'est tellement récompensant pour l'équipe de faire cela car cela donne une différence de position sur la piste."

"Cela leur justifie pourquoi ils font cela. Ils ne le font pas seulement pour être les plus rapides, ils le font pour gagner des places. C'est fantastique pour une équipe," achève-t-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Sebastian Vettel
Équipes McLaren , Williams
Type d'article Actualités