McLaren cherche à vendre des parts de son écurie F1

McLaren poursuit son plan de restructuration financière à hauteur de 500 millions de livres (550 M€), et n'écarte pas la possibilité de vendre une minorité des parts de son écurie de Formule 1.

McLaren cherche à vendre des parts de son écurie F1

McLaren fait partie des entreprises qui ont fortement subi le poids de la crise économique entraînée par la pandémie de COVID-19. Les trois branches de l'entreprise que sont le département automobile, l'écurie de course et le département technologique ont tous été touchés et plusieurs mesures majeures ont déjà été prises depuis le printemps dernier. En juin, McLaren a notamment contracté un emprunt de 150 millions de livres (165 M€) auprès de la Banque Nationale de Bahreïn afin de ne pas se retrouver à court de liquidités.

Lire aussi :

Désormais, d'après les informations du Financial Times, McLaren Group pourrait lever davantage de fonds en vendant des parts de son écurie de Formule 1, sans toutefois en perdre le contrôle. De nombreuses options sont sur la table afin de stabiliser une situation qui ne s'inversera pas à court terme sur le plan économique.

"Nous devons restructurer la totalité de l'entreprise", explique Mike Flewitt, directeur exécutif de McLaren Automotive, dans les colonnes du Financial Times. "Nous avions débuté cette année après deux autres très réussies pour la branche automobile, mais la totalité de l'entreprise n'a pas les liquidités pour survivre à ce type de crise."

Aucune piste n'est pour le moment écartée et l'investissement pourrait venir de fonds de placement privés, de particuliers, de familles, de fonds souverains ou encore d'une société basée aux États-Unis. "Nous rechercherons des investisseurs qui ont une vision commune à celle de notre base d'actionnaires, que ce soit en matière de structure, de direction de l'entreprise ou de projets à moyen terme", souligne Mike Flewitt.

Actuellement, McLaren Group est détenu à 56% par Mumtalakat Holding Company, un fonds bahreïni, à 14% par Mansour Ojjeh et à 10% par Michael Latifi, père du pilote Williams Nicholas Latifi. Les 20% restants se répartissent entre différents actionnaires minoritaires. La recherche d'un investisseur supplémentaire est un levier qui vient s'ajouter à un autre actionné récemment, avec le lancement d'un processus de mise en vente de l'usine de Woking, qui serait ensuite louée par McLaren.

partages
commentaires
La FIA et la F1 réagissent à l'affaire Mazepin
Article précédent

La FIA et la F1 réagissent à l'affaire Mazepin

Article suivant

Mattia Binotto souffrant et absent pour le GP d'Abu Dhabi

Mattia Binotto souffrant et absent pour le GP d'Abu Dhabi
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021