McLaren commence son travail sur les pneus

Comme annoncé précédemment, McLaren Mercedes utilise encore sa MP4-25 lors des essais hivernaux de Valence afin de se faire une meilleure idée du fonctionnement des pneus Pirelli

Comme annoncé précédemment, McLaren Mercedes utilise encore sa MP4-25 lors des essais hivernaux de Valence afin de se faire une meilleure idée du fonctionnement des pneus Pirelli.

Pour cette première journée d'essais en Espagne, c’était le pilote d'essais Gary Paffett au volant. Le Britannique a réalisé 91 tours, soit 364 kilomètres. Dès demain, Lewis Hamilton sera de retour au volant d’une monoplace qui lui a permis de remporter deux Grands Prix en 2010.

"La voiture avec laquelle nous courons aujourd’hui doit nous permettre d’obtenir de bonnes données sur les Pirelli pour comprendre comment ils fonctionnent. Les pneus ont changé depuis nos derniers essais avec eux à Abu Dhabi l’an dernier, et ils vont encore changer avant le début de la saison. Aujourd’hui, nous essayons de comprendre les pneus. Nous avons établi une bonne base et avons ensuite fait de longs relais," a déclaré Gary Paffett.

"Heureusement, les problèmes d’usure que nous avons rencontrés à Abu Dhabi se sont nettement améliorés. Il est utile de comprendre comment les pneus se dégradent et comment leur équilibre change lorsque cela se produit. Le pneu dur semble durer plus longtemps et les super-tendres ont une durée de vie très courte, mais c’est exactement ce que vous souhaitez d’un pneu. Ils devraient mener à des stratégies différentes selon les courses."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Gary Paffett
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités