McLaren lance une compétition d'eSport avec un travail à la clé

partages
commentaires
McLaren lance une compétition d'eSport avec un travail à la clé
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
4 mai 2017 à 16:40

McLaren va offrir un poste de pilote de simulateur F1 au vainqueur d’une compétition d’eSport lancée conjointement avec l’entreprise Logitech.

La structure de Woking a révélé les détails d’un projet ambitieux – trouver le "Gamer le plus rapide au monde" ("World’s Fastest Gamer") – ce jeudi, devenant la première équipe de F1 à s’aventurer dans le territoire numérique.

Le directeur exécutif de McLaren, Zak Brown, a déclaré : "C’est une opportunité extrêmement exaltante – pas seulement au sein de l’industrie du jeu vidéo, mais pour tout le monde chez McLaren et dans le monde des sports automobiles en général. Nous avons depuis longtemps assisté à la croissance du sport online et, actuellement, les parallèles entre le monde réel et virtuel n’ont jamais été aussi importants."

"C’est sans nul doute le bon moment pour mettre en place une proposition unique et excitante, qui connecte les mondes de la course et du gaming d’une façon qui n’a jamais été explorée auparavant."

Les concurrents se battront les uns contre les autres sur une sélection de jeux de course, sur différentes plateformes, avec une grande finale qui se tiendra à l’usine McLaren à l’automne et qui verra s’affronter les 10 finalistes. Le vainqueur obtiendra un contrat d’un an en tant que pilote de simulateur et travaillera avec les ingénieurs au siège de McLaren et sur des circuits.

Brown d’ajouter : "Le vainqueur jouera véritablement un rôle clé de notre équipe chez McLaren. C’est réel : nous avons absolument besoin d’un soutien supplémentaire à travers nos deux plateformes de simulateur, donc les processus de compétition et de sélection seront rigoureux, impitoyables et fascinants à regarder."

L’eSport est une discipline parmi celles qui connaissent les plus fortes croissances, avec des chiffres d’affaires qui dépassent dorénavant ceux des films hollywoodiens. L’industrie des jeux vidéo représente plus de 100 milliards de dollars (soit plus de 91 milliards d’euros).

Article suivant
Chronique Vandoorne - Petit boost pour McLaren en Russie

Article précédent

Chronique Vandoorne - Petit boost pour McLaren en Russie

Article suivant

L'humeur de Cirebox - Alonso libéré !

L'humeur de Cirebox - Alonso libéré !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités