McLaren compte sur Hamilton en course

Les qualifications du Grand Prix de Monaco nous ont réservé quelques surprises, notamment chez McLaren où Jenson Button a été l'éliminé surprise de la Q2

Les qualifications du Grand Prix de Monaco nous ont réservé quelques surprises, notamment chez McLaren où Jenson Button a été l'éliminé surprise de la Q2.

Le champion du monde 2009, seulement treizième sur la grille de départ, a manqué la phase finale pour trois dixièmes de secondes, la faute visiblement à l'utilisation des pneumatiques.

"Notre voiture est plutôt bonne sur les quelques virages rapides qu'il y a ici à Monaco, et elle est assez bien en termes de motricité également," explique Martin Whitmarsh, le directeur général de McLaren.

"Au freinage, cependant, nous avons un peu de mal car il semblerait que nous ne parvenions pas à bien faire fonctionner les pneus. Par conséquent, Jenson a manqué de peu son entrée en Q3."

"Mais ce fut une séance de qualifications incroyablement serrée, comme nous avons pris l'habitude d'en voir cette saison. Lewis, par exemple, a perdu un dixième ou deux à Sainte Dévote dans son premier relais en Q3, mais son deuxième relais était solide dans son ensemble et, de ce fait, il s'élancera de la troisième place demain."

À Monaco plus qu'ailleurs, signer la pole position est un véritable ticket pour une victoire. En effet, 70% des pilotes ayant remporté la course monégasque sont partis depuis cette position.

Mais la proximité des rails de sécurité fait que les incidents ne sont pas rares et il ne faut par conséquent rien lâcher jusqu'au dernier mètre de course. Les espoirs de Whitmarsh et McLaren se portent donc tout naturellement sur Lewis Hamilton, le mieux placé sur grille.

"Évidemment, ici à Monte-Carlo, où il est notoirement difficile de dépasser, vous préfèreriez toujours partir de la première ligne de la grille plutôt que depuis la deuxième. Mais le Grand Prix de Monaco est toujours une course longue et éreintante, et il ne fait aucun doute que Lewis aura pour ambition de défier les deux voitures devant lui durant les 78 tours."

"De plus, les conditions météo de demain pourrait bien être changeantes, nous a-t-on dit, ce qui pourrait rendre la course moins prévisible. Et, sur ce célèbre circuit urbain intimidant, tout peut arriver, comme on a pu le voir tant de fois dans le passé."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Lewis Hamilton , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren
Type d'article Actualités