McLaren : "Crucial de protéger la santé économique" des écuries F1

McLaren assume les responsabilités auxquelles il faut faire face en cette période de crise, et qui sont essentielles pour prendre les meilleures décisions pour l'avenir de la discipline et de ses concurrents.

McLaren : "Crucial de protéger la santé économique" des écuries F1

Malgré des intérêts sportifs clairement liés à la future réglementation technique, qui avait rapidement obtenu son franc soutien, l'écurie McLaren a été l'une des premières à jouer "un rôle actif" dans la décision prise la semaine dernière de la reporter à 2022. Dans une situation de crise mondiale provoquée par la pandémie de COVID-19, la structure de Woking veut afficher une grande clarté dans sa gestion, comme elle a pu le faire à un autre niveau en prenant rapidement ses responsabilités à Melbourne lorsqu'il a fallu annoncer son retrait.

Tandis que le personnel en quarantaine va regagner l'Europe cette semaine, McLaren entame ce mercredi la suspension de 21 jours de ses activités, conformément à l'accord qui a été passé entre les équipes et la F1 pour avancer la trêve estivale. Autant de décisions nécessaires à la survie de tous. "En plus de réduire la pression financière, un arrêt des activités synchronisé entre toutes les équipes est une manière logique de protéger la santé de notre personnel et d'éviter la propagation du COVID-19, mais cela donne aussi l'opportunité de reprogrammer les Grands Prix reportés en août et au-delà pour offrir aux fans un été spectaculaire", souligne Andreas Seidl, directeur de l'écurie britannique.

Lire aussi :

"Depuis le début, nous avons été l'un des principaux partisans de la nouvelle réglementation sportive et technique pour 2021", ajoute-t-il. "Cela donne l'opportunité d'ouvrir une nouvelle ère passionnante pour la Formule 1. Cependant, il est impossible d'échapper aux pressions que subit la F1 actuellement. Tout comme l'introduction de nouvelles règles visait à améliorer la viabilité à long terme de la Formule 1, la décision de les reporter a été prise dans la même veine. Nous soutenons le report et nous avons joué un rôle actif dans les discussions pour y parvenir. Nous admettons qu'il est crucial de protéger la santé économique de toutes les écuries, tout en assurant des conditions équitables lorsque nous reprendrons la course. De plus, cette décision n'a pas d'incidence sur notre passage à l'unité de puissance Mercedes en 2021, et nous serons autorisés à faire les changements nécessaires sur notre voiture pour s'y adapter."

Toutes les activités F1 de McLaren sont désormais en pause jusqu'au 14 avril inclus, après avoir préparé cette période du mieux possible. "Actuellement, la priorité pour tout le monde dans l'équipe est de rester à l'abri", insiste Andreas Seidl. "Avant la suspension des activités, la plupart de l'équipe travaillait depuis son domicile, seul le personnel essentiel travaillait à l'usine avec des rotations de plannings. Cela nous permet d'être prêts à courir à nouveau dès que nous le pourrons, tout en minimisant les risques pour notre équipe. Nous voulons tous courir et nous avons cette passion en nous, quelles que soient les modalités de travail. L'effort ne s'arrête pas, nous faisons juste en sorte de travailler de manière sûre."

partages
commentaires
Shell veut miser sur le refroidissement amélioré du biocarburant

Article précédent

Shell veut miser sur le refroidissement amélioré du biocarburant

Article suivant

C'était un 25 mars : les débuts de Senna et Bellof en F1

C'était un 25 mars : les débuts de Senna et Bellof en F1
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021