Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
24 jours
31 oct.
Prochain événement dans
32 jours
13 nov.
Prochain événement dans
45 jours
04 déc.
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
74 jours

McLaren et le cyclisme, c'est terminé

partages
commentaires
McLaren et le cyclisme, c'est terminé
Par :

L'engagement de McLaren en cyclisme professionnel va prendre fin à l'issue de l'année 2020.

Un an et demi après son engagement dans le cyclisme professionnel par le biais de l'équipe Bahrain Merida Pro Cycling Team – son nom à l'époque de l'annonce –, McLaren va mettre un terme à ce projet. Depuis l'an dernier, le constructeur britannique était partenaire de cette jeune équipe, créée en 2017 et membre de l'UCI World Tour. La filiale McLaren Appied Technologies avait auparavant collaboré sur un plan purement technologique avec la marque de vélos Specialized.

Lire aussi :

En 2020, le partenariat est allé plus loin puisque l'équipe cycliste porte aujourd'hui dans le peloton le nom de Bahrain-McLaren. C'est sous cette appellation qu'elle va disputer le Tour de France à partir du week-end prochain, avec comme leader l'Espagnol Mikel Landa. Cette identité ne sera toutefois pas conservée au-delà de cette année puisque le divorce a été officialisé, la crise sanitaire et économique poussant logiquement McLaren à recentrer ses activités.

L'association entre McLaren et Team Bahrain trouvait son origine dans les liens communs évidents qu'ont les deux structures avec le royaume de Bahreïn. Ce dernier est d'ailleurs actionnaire majoritaire de McLaren via son fonds souverain Mumtalakat.

L'équipe cycliste Bahrain-McLaren a tout mis en œuvre pour se maintenir au plus haut niveau cette année, en dépit de la longue interruption de la saison sportive provoquée par la pandémie de COVID-19. "L'équipe remercie McLaren pour sa contribution à ce partenariat, et lui souhaite le meilleur alors que son attention se tourne vers la compétition automobile", précise un communiqué.

La crise du coronavirus a mis le groupe McLaren et son écurie de Formule 1 en difficulté au printemps dernier, poussant le team à contracter un important prêt bancaire auprès de la banque de Bahreïn et à restructurer ses finances pour garantir sa viabilité financière à plus long terme.

L'ultime obstacle au retrait de l'appel de Ferrari

Article précédent

L'ultime obstacle au retrait de l'appel de Ferrari

Article suivant

Haas a percé le mystère de sa chute de rythme à Barcelone

Haas a percé le mystère de sa chute de rythme à Barcelone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine