McLaren et le cyclisme, c'est terminé

L'engagement de McLaren en cyclisme professionnel va prendre fin à l'issue de l'année 2020.

McLaren et le cyclisme, c'est terminé

Un an et demi après son engagement dans le cyclisme professionnel par le biais de l'équipe Bahrain Merida Pro Cycling Team – son nom à l'époque de l'annonce –, McLaren va mettre un terme à ce projet. Depuis l'an dernier, le constructeur britannique était partenaire de cette jeune équipe, créée en 2017 et membre de l'UCI World Tour. La filiale McLaren Appied Technologies avait auparavant collaboré sur un plan purement technologique avec la marque de vélos Specialized.

Lire aussi :

En 2020, le partenariat est allé plus loin puisque l'équipe cycliste porte aujourd'hui dans le peloton le nom de Bahrain-McLaren. C'est sous cette appellation qu'elle va disputer le Tour de France à partir du week-end prochain, avec comme leader l'Espagnol Mikel Landa. Cette identité ne sera toutefois pas conservée au-delà de cette année puisque le divorce a été officialisé, la crise sanitaire et économique poussant logiquement McLaren à recentrer ses activités.

L'association entre McLaren et Team Bahrain trouvait son origine dans les liens communs évidents qu'ont les deux structures avec le royaume de Bahreïn. Ce dernier est d'ailleurs actionnaire majoritaire de McLaren via son fonds souverain Mumtalakat.

L'équipe cycliste Bahrain-McLaren a tout mis en œuvre pour se maintenir au plus haut niveau cette année, en dépit de la longue interruption de la saison sportive provoquée par la pandémie de COVID-19. "L'équipe remercie McLaren pour sa contribution à ce partenariat, et lui souhaite le meilleur alors que son attention se tourne vers la compétition automobile", précise un communiqué.

La crise du coronavirus a mis le groupe McLaren et son écurie de Formule 1 en difficulté au printemps dernier, poussant le team à contracter un important prêt bancaire auprès de la banque de Bahreïn et à restructurer ses finances pour garantir sa viabilité financière à plus long terme.

partages
commentaires
L'ultime obstacle au retrait de l'appel de Ferrari

Article précédent

L'ultime obstacle au retrait de l'appel de Ferrari

Article suivant

Haas a percé le mystère de sa chute de rythme à Barcelone

Haas a percé le mystère de sa chute de rythme à Barcelone
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021