McLaren d?ment tout acte frauduleux en Hongrie

Les commissaires italiens se réuniront ce week-end à Monza pour enquêter sur l'utilisation d'une modification de l'enveloppe de la boîte de vitesses de McLaren durant la course de Budapest, sans avoir eu recours à un crash test préalable

Les commissaires italiens se réuniront ce week-end à Monza pour enquêter sur l'utilisation d'une modification de l'enveloppe de la boîte de vitesses de McLaren durant la course de Budapest, sans avoir eu recours à un crash test préalable.

Dans un communiqué publié quelques heures après cette annonce, l'écurie britannique se défend de toute anomalie et déclare que la FIA avait donné son aval pour de tels agissements.

"McLaren voudrait souligner que nous avons agi publiquement, en toute bonne foi et en toute conformité avec les règles de la FIA et nous sommes confiants sur le fait que les commissaires aboutiront à la même conclusion."

"Le jeudi du Grand Prix de Hongrie, McLaren a volontairement prévu la FIA que l'équipe utiliserait une nouvelle enveloppe de boîte de vitesses plus légère. Avant les qualifications, la FIA a demandé à McLaren de fournir, après la course, une documentation concernant les changements précis qui avaient été effectués."

"Tout cela a été fourni avant le Grand Prix de Turquie mais par la suite, l'écurie McLaren a été avertie par la FIA que d'après eux, la modification de cette boîte de vitesses devait subir un nouveau crash test. L'équipe a alors choisi de ne pas utiliser cette boîte plus légère lors du Grand Prix de Turquie."

"Le 30 Août, la boîte de vitesses allégée de McLaren a passé ce crash test sans rencontrer le moindre problème, et cela sous la surveillance de la FIA. Par conséquent, l'équipe utilisera cette boîte pendant le Grand Prix d'Italie."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren
Type d'article Actualités