McLaren demande publiquement ? Renault de l?cher Alonso

Les négociations ont sûrement lieu depuis un petit moment, mais McLaren ne cache plus son envie de voir Renault  relâcher Fernando Alonso de l'emprise de son contrat, afin que l'espagnol puisse débuter les essais à Jerez dès la semaine prochaine

Les négociations ont sûrement lieu depuis un petit moment, mais McLaren ne cache plus son envie de voir Renault  relâcher Fernando Alonso de l'emprise de son contrat, afin que l'espagnol puisse débuter les essais à Jerez dès la semaine prochaine.



Martin Whitmarsh, directeur de McLaren, a aujourd'hui déclaré aux journalistes qu'il espérait toujours voir Fernando faire ses débuts cette année.



"

Je vais être franc : nous aimerions l'avoir dans la voiture aussi vite que possible

", dit Whitmarsh.



"

A la fin de la semaine, il restera une session d'essais et nous voudrions que Renault reconnaisse tout ce qu'il a fait pour eux et qu'ils le libèrent pour qu'il vienne faire des essais pour nous la semaine prochaine.

"



"

Nous l'avons demandé et s'ils disent oui, nous pourrons procéder.

"



Whitmarsh ajoute qu'il espére bien pouvoir parler à Flavio Briatore lors de la Cérémonie des recompenses de la FIA (le Gala FIA 2006), qui se tiendra à partir de vendredi lors du 'Motorsport Business Forum' à Monaco.



"

Plus tôt nous pouvons placer Fernando dans la voiture, mieux ce sera. Si après deux bouteilles de champagne, Flavio accepte vendredi soir, alors nous nous empresserons de le mettre dans la voiture

", plaisante le britannique.



"

Nous ne comptons pas là-dessus, mais si la chance se présentait, nous serions ravis. S'ils nous redisent non, alors nous respecterons leux décision, mais nous continuerons à leur demander jusqu'à ce que nous n'ayons plus le choix.

"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Flavio Briatore , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren
Type d'article Actualités