McLaren : Des ennuis techniques pour finir la saison

Au soir des qualifications, on voyait mal ce qui pouvait arrêter Lewis Hamilton en course tellement il s'était montré dominateur aux essais

Au soir des qualifications, on voyait mal ce qui pouvait arrêter Lewis Hamilton en course tellement il s'était montré dominateur aux essais. Mais un problème de frein aura eu raison de lui et le pilote britannique a été contraint à l'abandon.

De con côté, Heikki Kovalainen a vécu une course pas moins chaotique puisqu'il a été victime d'une panne de son KERS. Le Finlandais a donc dû se démener comme un beau diable pour palier à ce problème.

Heikki Kovalainen (11e) :


"J'ai vraiment pris un bon départ et j'ai réussi à dépasser quelques voitures. Malheureusement, les performances de ma voiture n'étaient pas comme j'aurais aimé, et la forte charge en essence m'a empêché de progresser dans hiérarchie mais je me suis battu jusqu'au dernier virage."

"Après mon ravitaillement, mon KERS a arrêté de fonctionner, ce qui signifie que j'ai dû adapter la voiture pour être performant sans lui. Enfin, après cette course nous pouvons analyser la saison dans son ensemble et constater quel beau travail nous avons accompli pour décrocher la troisième position au championnat des constructeurs."

"Ça a été possible grâce à un incroyable effort d'équipe. Nous n'avons jamais abandonné et vraiment tourné les choses dans tous les sens. Je suis extrêmement fier de faire partie de l'équipe qui a battu Ferrari au championnat des constructeurs pour la première fois depuis 2005."

Lewis Hamilton (abandon) :


"J'ai pris un bon départ, mais j'ai réalisé encore plus tôt que quelque chose ne marchait pas bien avec les freins. Après trois ou quatre tours, il est devenu évident qu'il y avait un problème avec mes plaquettes de frein arrière-droit donc je n'ai pas pu creuser l'écart avec Sebastian et Mark."

"Lorsque le problème a empiré, l'équipe m'a contacté par radio et m'a demandé de m'arrêter à la fin du tour. Bien sûr, c'est dommage que nous n'ayons pas pu montrer les performances que nous avons eu tout le week-end mais parfois, c'est comme ça la course."

"Cependant, je pense que nous pouvons être vraiment fiers de nos efforts. Qui aurait pensé que nous finirions troisième au championnat des constructeurs au début de la saison ? Ça a été une année incroyable et maintenant, je ne peux plus attendre le début de la saison prochaine pour que je me batte de nouveau pour le championnat du monde."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Heikki Kovalainen
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités