McLaren devra attendre pour travailler avec sa recrue RBR

En recrutant James Allison de chez Lotus dans le courant de l’année, Ferrari a réalisé un coup rare : non seulement un gros cerveau est venu rejoindre la Scuderia, mais il a été en mesure de prendre ses nouvelles fonctions libéré contractuellement...

En recrutant James Allison de chez Lotus dans le courant de l’année, Ferrari a réalisé un coup rare : non seulement un gros cerveau est venu rejoindre la Scuderia, mais il a été en mesure de prendre ses nouvelles fonctions libéré contractuellement après seulement quelques semaines.

On avait également assisté à un scénario similaire récemment, avec le passage de Sam Michael de Williams à McLaren. Chez Mercedes, grand animateur des transferts de matière grise ces derniers mois, on n’a pas toujours eu la même chance avec les nouveaux venus, qui ont dû sagement attendre avant de pouvoir officiellement entrer dans leur nouvel organigramme.

McLaren est parvenu à convaincre Peter Prodromou de venir de chez Red Bull pour la saison prochaine, mais ne pourra compter sur les services de l’ex-chef aérodynamicien avant un moment pour autant.
Dans la guerre que se livrent les top teams, chaque semaine est bonne à prendre dans le cadre de la conception et des phases de recherche et développement en vue des nouveautés techniques de la saison 2014. Red Bull a clairement fait savoir que son homme ne serait pas libéré avant la date prévue.

Peter est un gars super et il fait partie du tronc de leur organisation”, réalise Jonathan Neale, Directeur de McLaren. “Je ne vois aucune raison pour que Red Bull ne le libère rapidement. Le timing est celui de Red Bull, et c’est à eux de décider ; pas à McLaren”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités