McLaren - Des discussions mais pas la moindre offre d'Apple

McLaren a confirmé qu'il y avait eu des discussions avec Apple cette année au sujet d'un éventuel partenariat, mais sans qu'une offre ne soit faite par le géant américain.

Il y a plusieurs mois, les spéculations ont laissé penser qu'Apple avait formulé une offre de rachat pour McLaren, ce qui avait alors été démenti. Néanmoins, il y a bien eu des contacts entre les deux compagnies. Dans une interview accordée à l'agence Reuters, Mike Flewitt, président de McLaren Automotive, a précisé la teneur de cette épisode.

 "Il n'y a pas eu d'offre de la part d'Apple", a-t-il indiqué. "Ils nous ont rendu visite. Nous avons discuté. Nous avons parlé de ce qu'ils faisaient. Nous avons parlé de ce que nous faisions. Ils ont fait le tour. Ça n'a jamais mûri jusqu'à une proposition définitive."

L'avenir de McLaren et de ses actionnaires suscite énormément d'intérêt ces derniers jours, et plus particulièrement depuis l'éviction de Ron Dennis, qui a été contraint de démissionner de son poste de PDG du McLaren Technology Group par les autres actionnaires.

Selon des informations données par Sky Sports, le départ de Ron Dennis a fait suite au rejet d'une offre de rachat par des investisseurs chinois. Ce projet aurait été refusé par le fonds d'investissement bahreïni Mumtalakat et par Mansour Ojjeh.

Mike Flewitt s'est contenté de confirmer qu'il y avait eu un intérêt exprimé par plusieurs parties pour racheter l'équipe, avant de préciser que Mumtalakat et Ojjeh étaient engagés pour conserver l'actuel actionnariat.

"Il y a eu un certain nombre d'offres", n'a pas caché Flewitt. "Je suis tranquille avec là où en sont nos actuels actionnaires et avec l'idée qu'ils veuillent conserver la compagnie. Ils veulent développer les deux compagnies, et je crois sincèrement qu'ils y sont très attachés."

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags apple, mansour ojjeh, mike flewitt, mumtalakat, ron dennis