Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
EL1 en cours . . .
04 sept.
EL1 dans
27 jours
11 sept.
Prochain événement dans
34 jours
25 sept.
EL1 dans
48 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
62 jours
23 oct.
Prochain événement dans
76 jours
31 oct.
Prochain événement dans
84 jours

McLaren devrait emprunter à la Banque de Bahreïn

partages
commentaires
McLaren devrait emprunter à la Banque de Bahreïn
Par :
24 juin 2020 à 15:15

Le groupe McLaren devrait obtenir un prêt de la Banque Nationale de Bahreïn afin de pallier ses difficultés financières.

Cet argent permettrait à l'entreprise d'atteindre le premier stade du refinancement requis grâce à une organisation avec laquelle elle partage un actionnaire majeur. La BNB est détenue à 44% par Mumtalakat Holding Company, à savoir le fonds souverain de Bahreïn, qui est également propriétaire de McLaren à 56%. Un prêt entre les deux parties se ferait ainsi avec des termes plus favorables que sur le marché financier.

Lire aussi :

Des documents juridiques indiquent que McLaren est en quête de 280 M£ (310 M€), somme qui doit être obtenue d'ici mi-juillet afin de faire face à la crise du coronavirus.

McLaren Holdings a récemment lancé une action en justice afin de réunir des fonds en hypothéquant ses propriétés de Woking et sa collection de voitures historiques, voire en vendant ces dernières. Plusieurs options existent ainsi, mais certains obligataires refusent de libérer ces actifs pour obtenir des fonds supplémentaires. Ceux-ci ont leur propre plan visant à prêter de l'argent à McLaren, mais leurs termes ne conviennent pas à l'entreprise. McLaren indique que les obligataires "cherchent à créer une situation dans laquelle le Groupe n'a d'autre choix que d'accepter leur proposition alternative de financement (selon les termes qu'ils dictent), quel que soit l'impact sur les autres créanciers et les parties prenantes du Groupe".

La semaine dernière, un juge a accepté de réunir le tribunal dès le 2 juillet, alors que McLaren souhaite libérer ses actifs et mettre en œuvre son propre plan de refinancement. Le prêt de la BNB révélé par Sky News pourrait se concrétiser à court terme, que le tribunal accepte le plan de McLaren ou non. En raison de ces liens étroits avec Bahreïn, il ne sera pas forcément nécessaire que les propriétés et les voitures historiques soient libérées et hypothéquées.

Par la voix d'un porte-parole, McLaren s'est refusé à tout commentaire sur le sujet.

Photos - Gasly et AlphaTauri en essais à Imola

Article précédent

Photos - Gasly et AlphaTauri en essais à Imola

Article suivant

La face cachée de la vie en F1 qu'il ne faut pas ignorer

La face cachée de la vie en F1 qu'il ne faut pas ignorer
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Adam Cooper