McLaren est encore loin du compte, avoue Button

S’il elle avait prévenu qu’il n’y aurait pas de bouleversement majeur en arrivant en Espagne avec les nouveaux développements destinés à corriger le tir d’un package trop faible, l’équipe McLaren était tout de même attendue au tournant en...

S’il elle avait prévenu qu’il n’y aurait pas de bouleversement majeur en arrivant en Espagne avec les nouveaux développements destinés à corriger le tir d’un package trop faible, l’équipe McLaren était tout de même attendue au tournant en Catalogne par de nombreux observateurs, pensant voir le team anglais commencer à remonter la pente. Après trois séances d’essais lors desquelles furent évaluées de nombreuses configurations techniques ainsi que les pneus et plusieurs charges de carburant, force est de constater que McLaren demeure dans la tourmente, et que Force India et peut-être même Toro Rosso ont pris la main en termes de rythme et de longs relais. Jenson Button reconnaît que les premières introductions majeures n’ont pas apporté le bol d’air souhaité à McLaren. En EL3, lors desquels le rythme pur en durs et en mediums fut testé par toutes les équipes, les monoplaces grises se sont difficilement hissées en 12ème et 14ème positions.

C’est génial de pouvoir retourner les choses si rapidement en termes d’apport de pièces sur le circuit, mais nous sommes toujours à des kilomètres du rythme”, regrette Button, qui garde un discours politiquement correct en cette période de crise, mais n’évite cependant pas l’amer constat. “Il y a du positif dans ces pièces, mais nous devons nous améliorer dans certains domaines ; des domaines dans lesquels nous ne devrions pas avoir à le faire”. En termes de performance relative, les introductions de l’équipe à Barcelone ont permis de maintenir le même rythme de développement que les concurrents. McLaren n’est pas descendu plus bas en rythme pur, restant dans une fourchette de 1.2 à 1.5 sec au tour des top teams que sont Ferrari, Red Bull et Lotus. Reste que c’est du terrain que le team doit reprendre aux leaders. “Nous n’avons toujours pas le rythme pur des gars les plus rapides, comme tout le monde fait un pas en avant”, ajoute Button. “Il nous faut un gros apport, et je ne suis pas certain que nous disposions de ça. On n’y est pas encore…

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes McLaren , Toro Rosso , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités