McLaren va perdre son responsable marketing

Depuis 35 ans au sein de l'entreprise de Woking, Ekrem Sami a annoncé qu'il allait prochainement quitter son poste de président de McLaren Marketing.

La série des départs de taille se poursuit chez McLaren, après Ron Dennis qui n'a pas été prolongé dans ses fonctions de président du McLaren Group ou encore Jost Capito qui n'a fait que quelques mois au sein de l'écurie, c'est maintenant le responsable de McLaren Marketing qui va partie après 35 ans de bons et loyaux services.

"Je dois reconnaître un sentiment étrange à l'annonce de mon départ de chez McLaren, la compagnie à laquelle j'ai dédié quasiment l'intégralité de ma vie professionnelle", déclare Ekrem Sami, qui a contribué à la croissance commerciale de l'écurie. "Mais l'heure est venue. Cependant, je vais continuer à travailler sur les projets avec lesquels je suis déjà engagé, et je pense formaliser mon départ vers la fin mars."

"Ces 35 dernières années, j'ai travaillé avec des gens véritablement brillants, et je souhaite tous les remercier. Nos succès ont été un effort d'équipe de la façon la plus fondamentale qui soit. Quant à mes projets personnels, j'espère élargir mes perspectives professionnelles dans le secteur des sports et du divertissement, après une immersion si profonde dans le monde étrange et merveilleux de la Formule 1."

Zak Brown, le directeur général de McLaren et président de Motorsport Network, a tenu à saluer un serviteur de la structure de Woking et un ami : "Peu importe ce qu'Ekrem décide de faire pour le reste de sa vie active, je le considérerai toujours comme un homme McLaren jusqu'au bout des ongles."

"Son dévouement et son éthique de travail demeurent inégalés, et ce fut un privilège pour moi de travailler avec lui pendant si longtemps, non seulement récemment en étant son collègue chez McLaren mais aussi, pendant de nombreuses années, en tant que partenaire proche, lorsque j'étais chez Just Marketing International."

"Ekrem et moi avons beaucoup accompli ensemble, et je dois reconnaître qu'il m'a énormément appris. Son dévouement envers McLaren n'a jamais faibli, et il faudrait chercher longtemps pour trouver un homme qui travaille plus dur que lui."

"Par conséquent, je suis convaincu qu'il va exceller dans le prochain domaine où il choisira d'exercer ses compétences. Nous allons certainement rester en contact, mais être son collègue me manquera. Cela nous manquera tous. Mais nous lui souhaitons bonne chance."

Enfin, Mansour Ojjeh, actionnaire historique et directeur du comité exécutif de McLaren s'est aussi fendu d'un mot de remerciement pour un compagnon de route de longue date. "Cela fait 34 ans que je connais Ekrem, et dès que je l'ai rencontré, j'ai su qu'il excellait dans le domaine du commerce et qu'il disposait d'une incroyable détermination à réussir."

"Les premiers temps ont été stressants mais enthousiasmants, et quand nous avons commencé à remporter des championnats du monde dans les années 1980 avec Niki [Lauda], Alain [Prost] et Ayrton [Senna], ce sont inévitablement nos pilotes superstars et nos ingénieurs brillants qui se sont taillé la part du lion quant au mérite."

"Mais en coulisses, le travail intelligent et tenace d'Ekrem était tout aussi important. À de nombreuses reprises, c'est Ekrem qui est parvenu à obtenir les précieux partenariats de sponsoring que nos rivaux convoitaient, et par conséquent, nous avons pu financer les programmes de développement de nos voitures, qui nous ont permis de gagner, encore et encore."

"Au nom de toute l'équipe McLaren, je souhaite profiter de cette opportunité pour remercier Ekrem de sa colossale contribution et pour lui souhaiter bien du succès à l'avenir."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags ekrem sami, mansour ojjeh, marketing, zak brown