McLaren ne serait pas étonné de voir Ferrari revenir dans le top 3

Pour Andreas Seidl, le directeur de l'écurie McLaren en F1, le fait de voir la Scuderia Ferrari éventuellement se joindre à la bataille pour la troisième place du classement constructeurs après son résultat du GP de Turquie ne serait pas étonnant.

McLaren ne serait pas étonné de voir Ferrari revenir dans le top 3

En terminant troisième et quatrième au terme du Grand Prix de Turquie, Sebastian Vettel et Charles Leclerc ont permis à Ferrari d'empocher un total de 27 points, signant ainsi le meilleur résultat d'ensemble de la Scuderia cette année. À trois courses du terme de la campagne 2020, la structure de Maranello compte 130 unités, soit 24 de retard sur Racing Point, 19 sur McLaren et six sur Renault.

McLaren a limité les dégâts à Istanbul après de mauvaises qualifications en plaçant Carlos Sainz et Lando Norris aux cinquième et huitième rangs respectivement. Pour Andreas Seidl, team principal de l'écurie basée à Woking, la lutte promet d'être accrochée. "C'était évidemment très bien pour nous de signer ce résultat car il nous maintient dans la lutte pour le championnat constructeurs", a-t-il déclaré en réponse à Motorsport.com.

Lire aussi :

"C'est une bonne chose, mais nous n'avons clairement pas, je dirais, la troisième ou la quatrième voiture la plus rapide actuellement dans cette bataille. Et avec ce que nous avons vu de Ferrari également, un bon résultat de plus et soudainement il s'agit d'une lutte entre quatre équipes pour les troisième, quatrième, cinquième [et] sixième places."

"Je ne suis pas inquiet ou préoccupé [par le retour de Ferrari], je suis juste réaliste. Et je sais ce qu'une équipe comme Ferrari, avec toutes ses ressources, peut faire et ce n'est pas une surprise qu'ils reviennent en cours de saison. Donc nous n'avons jamais sous-estimé la puissance dont dispose Ferrari. Ils ont deux grands pilotes, et évidemment une grande équipe. C'est la réalité."

"Nous avons une voiture compétitive, qui est agressive par rapport à l'an passé, nous avons désormais je ne sais combien de points, probablement plus que l'année dernière après autant de courses [149 en 2020 contre 83 en 2019 après 14 GP, ndlr], ce qui démontre à nouveau que nous avons fait un énorme pas en avant. Mais, dans le même temps, nous avons des rivaux très solides."

"Nous espérons juste pouvoir maintenir cette bataille jusqu'à la dernière course, et en tant qu'équipe nous allons tout donner. Je vois comme tout le monde est impliqué au sein de l'écurie, à quel point l'état d'esprit est excellent dans le garage et à l'usine. Et cela me donne beaucoup de confiance dans le maintien de cette bataille."

Lire aussi :

Seidl insiste en tout cas sur la nécessité pour McLaren de tout bien faire lors des trois courses à venir, à Bahreïn et à Abu Dhabi. "Désormais, il est important pour nous de nous concentrer sur nous-mêmes. De voir que l'on peut encore extraire plus de performance de la voiture, surtout les samedis. Il est important de conserver un niveau de fiabilité élevé."

"Ensuite, il sera important de connaître des week-ends de course propres, d'optimiser l'opérationnel ainsi que la stratégie, au niveau des arrêts au stand. Et, avec nos deux bons pilotes, je crois que nous pourrons maintenir cette lutte. C'est ce sur quoi nous nous concentrons."

partages
commentaires

Voir aussi :

Retour sur la première victoire en F1 de Jacques Laffite

Article précédent

Retour sur la première victoire en F1 de Jacques Laffite

Article suivant

Rosberg : Égaler Schumacher, "un des plus grands exploits de l'Histoire du sport"

Rosberg : Égaler Schumacher, "un des plus grands exploits de l'Histoire du sport"
Charger les commentaires
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021