Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

C'était un 8 mars : McLaren écœure la concurrence à Melbourne

partages
commentaires
C'était un 8 mars : McLaren écœure la concurrence à Melbourne
Par :

Il y a 22 ans jour pour jour, l'écurie McLaren-Mercedes frappait un grand coup en ouverture de la saison 1998, en signant un doublé avec un tour d'avance sur le reste du peloton.

S'ouvrant sur une nouvelle page réglementaire, la saison 1998 de Formule 1 aura marqué un changement d'ère... et le retour au premier plan de l'écurie McLaren, alliée au motoriste Mercedes-Benz. Ainsi, lorsque la saison débute à Melbourne, les nouvelles "Flèches d'Argent" créent la sensation en écrasant la concurrence dès les qualifications. Mika Häkkinen y signe la deuxième pole position de sa carrière avec seulement 43 millièmes d'avance sur son coéquipier David Coulthard, mais derrière, c'est le gouffre... troisième, Michael Schumacher est à sept dixièmes. En course, ce dernier n'aura pas l'occasion de défendre ses chances bien longtemps, le moteur de sa Ferrari rendant l'âme dès la cinquième boucle.

Lire aussi :

Ce 8 mars 1998, le Grand Prix d'Australie tourne ainsi à la démonstration des MP4-13. Häkkinen va couper la ligne en vainqueur devant Coulthard, les deux hommes reléguant tous les autres à au moins un tour, y compris la Williams-Mecachrome de Heinz-Harald Frentzen, troisième. 

Pourtant, cette victoire aurait pu échapper au Finlandais, sacré une première fois Champion du monde quelques mois plus tard, à l'issue de son duel finalement épique face à Schumacher. Un cafouillage dans les stands a en effet permis à Coulthard de prendre les commandes de la course, mais selon l'écurie, un gentlemen's agreement a été convenu en interne : le pilote McLaren en tête au premier virage doit avoir course gagnée. 

Sommé par son équipe de respecter cet engagement, l'Écossais laisse passer Häkkinen à trois tours du drapeau à damier pour qu'il récupère son bien et file vers la deuxième de ses vingt victoires en Grand Prix. La manœuvre n'aura pas manqué de susciter de vives critiques, jusqu'au plus haut niveau des instances, la FIA prenant par la suite des mesures – éphémères – pour éviter de revivre un tel scénario, sans pour autant sanctionner l'écurie de Woking.

Revivez cette édition 1998 du Grand Prix d'Australie à travers quelques images d'archives ci-dessous. 

Diapo
Liste

1/21

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

2/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

3/21

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

4/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

5/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

6/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

7/21

Photo de: LAT Images

8/21

Photo de: LAT Images

9/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

10/21

Photo de: LAT Images

11/21

Photo de: LAT Images

12/21

Photo de: LAT Images

13/21

Photo de: LAT Images

14/21

Photo de: LAT Images

15/21

Photo de: LAT Images

16/21

Photo de: LAT Images

17/21

Photo de: LAT Images

18/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

19/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

20/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

21/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Les pneus de 2020 ? Un "très grand défi" sur les longs relais

Article précédent

Les pneus de 2020 ? Un "très grand défi" sur les longs relais

Article suivant

Mercedes : La Formule E aide au développement moteur en F1

Mercedes : La Formule E aide au développement moteur en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Pilotes David Coulthard , Mika Häkkinen
Équipes McLaren
Auteur Basile Davoine