C'était un 8 mars : McLaren écœure la concurrence à Melbourne

Il y a 22 ans jour pour jour, l'écurie McLaren-Mercedes frappait un grand coup en ouverture de la saison 1998, en signant un doublé avec un tour d'avance sur le reste du peloton.

C'était un 8 mars : McLaren écœure la concurrence à Melbourne

S'ouvrant sur une nouvelle page réglementaire, la saison 1998 de Formule 1 aura marqué un changement d'ère... et le retour au premier plan de l'écurie McLaren, alliée au motoriste Mercedes-Benz. Ainsi, lorsque la saison débute à Melbourne, les nouvelles "Flèches d'Argent" créent la sensation en écrasant la concurrence dès les qualifications. Mika Häkkinen y signe la deuxième pole position de sa carrière avec seulement 43 millièmes d'avance sur son coéquipier David Coulthard, mais derrière, c'est le gouffre... troisième, Michael Schumacher est à sept dixièmes. En course, ce dernier n'aura pas l'occasion de défendre ses chances bien longtemps, le moteur de sa Ferrari rendant l'âme dès la cinquième boucle.

Lire aussi :

Ce 8 mars 1998, le Grand Prix d'Australie tourne ainsi à la démonstration des MP4-13. Häkkinen va couper la ligne en vainqueur devant Coulthard, les deux hommes reléguant tous les autres à au moins un tour, y compris la Williams-Mecachrome de Heinz-Harald Frentzen, troisième. 

Pourtant, cette victoire aurait pu échapper au Finlandais, sacré une première fois Champion du monde quelques mois plus tard, à l'issue de son duel finalement épique face à Schumacher. Un cafouillage dans les stands a en effet permis à Coulthard de prendre les commandes de la course, mais selon l'écurie, un gentlemen's agreement a été convenu en interne : le pilote McLaren en tête au premier virage doit avoir course gagnée. 

Sommé par son équipe de respecter cet engagement, l'Écossais laisse passer Häkkinen à trois tours du drapeau à damier pour qu'il récupère son bien et file vers la deuxième de ses vingt victoires en Grand Prix. La manœuvre n'aura pas manqué de susciter de vives critiques, jusqu'au plus haut niveau des instances, la FIA prenant par la suite des mesures – éphémères – pour éviter de revivre un tel scénario, sans pour autant sanctionner l'écurie de Woking.

Revivez cette édition 1998 du Grand Prix d'Australie à travers quelques images d'archives ci-dessous. 

1/21

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

2/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

3/21

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

4/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

5/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

6/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

7/21

Photo de: LAT Images

8/21

Photo de: LAT Images

9/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

10/21

Photo de: LAT Images

11/21

Photo de: LAT Images

12/21

Photo de: LAT Images

13/21

Photo de: LAT Images

14/21

Photo de: LAT Images

15/21

Photo de: LAT Images

16/21

Photo de: LAT Images

17/21

Photo de: LAT Images

18/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

19/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

20/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

21/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

partages
commentaires
Les pneus de 2020 ? Un "très grand défi" sur les longs relais

Article précédent

Les pneus de 2020 ? Un "très grand défi" sur les longs relais

Article suivant

Mercedes : La Formule E aide au développement moteur en F1

Mercedes : La Formule E aide au développement moteur en F1
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021